Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MISS KAYANZA 2020> Première réussite de Neila Mutoniwabo

Une fois dans l’histoire, une fille mutwa devenue Miss

000aqswxc«Je remercie de tout mon cœur la fondation Femidejabat pour avoir créé en moi un esprit d’estime, et m’avoir accompagnée vers cette première réussite grâce au projet Miss Inakaranga. », tel est l’extrait tiré des propos de Miss Kayanza 2020, Neilla Mutoniwimana, dans une conférence de presse animée  le samedi 4 décembre 2020 au siège de la fondation Femidejabat.


Selon Neilla Mutoniwimana, l’ethnie twa dont elle est issue, s’est trouvée devancée dans plusieurs activités de la société burundaise, d’une part par  manque d’estime de soi et par déconsidération,  d’autre part. Elle a souligné que la fondation Femidejebat est la clé de sa réussite par son projet Miss Inakaranga qui a pour objectif de sensibiliser et d’encadrer les jeunes filles batwa en vue de participer à la compétition des miss à l’échelle nationale et internationale. Mlle Mutoniwimana est revenue sur les projets qu’elle a défendus au cours de la compétition dont  la sensibilisation à la scolarisation chez les jeunes batwa, la lutte contre la prostitution et ses conséquences, la participation dans des associations d’auto développement. 

Aucune faiblesse n’est basée sur l’ethnie

Pour ceux qui croient encore qu’une personne mutwa ne peut pas servir d’exemple au reste de la société burundaise, Mlle Mutoniwimana n’a pas mâché ses mots. Elle a dit qu’il n’y a aucun talent ni compétence basée sur l’ethnie, plutôt la lâcheté ou la sous-estimation peuvent entraîner à se classer derrière les autres. Elle a ajouté que son élection constitue une preuve incontournable qui justifie que les Batwa sont aussi  capables de servir d’exemple, étant donné que toutes les ethnies étaient représentées dans la compétition Miss Kayanza 2020. Parlant au nom de la fondation Femidejabat, le chargé de la Communication, Solange Murerwa qui a suivi de près la jeune fille élue, a dit qu’elle est satisfaite du premier résultat. Elle a indiqué que Mlle Mutoniwimana a appliqué les conseils qui lui ont été prodigués, et que le but principal est d’aller le plus loin possible. Signalons que Miss Kayanza est organisée par un groupe de Scouts de la province de Kayanza appelé «Umuco ».

Fiacre Nimbona

Ouvrir