Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEBUKA> Championnat régional

Il s’inscrit dans le cadre des préparatifs du championnat national prévu en avril 2020

 

DSC 1103Sous le thème « Cohésion sociale  et inclusion», la Fédération burundaise de Karaté (Febuka) organise un  championnat régional  dans les quatre régions du pays.  Comme nous l’a indiqué le  directeur technique national adjoint  au sein de Febuka Gilbert Havugimpundu,  ce  championnat s’inscrit dans le cadre des préparatifs du championnat national prévu en avril 2020. C’est aussi  dans le but de regrouper les clubs provinciaux en régions pour un bon encadrement  de ces derniers. 

 

Dans la région du nord-est, la compétition  était au programme  samedi et dimanche, 2 et 3 novembre à Muyinga.  La même compétition est prévue le week end prochain à Ngozi pour le compte de la  région du nord-ouest. Le championnat aboutira à répertorier une équipe et un individu meilleurs pour chaque région. « Ce sont ces derniers qui disputeront le championnat national d’avril 2020», a signalé M.Havugimpundu. Pour la région du sud-est ; étaient présents à Muyinga, les clubs-équipes de Muyinga, Karusi, Bururi. Et les provinces de  Cankuzo, Ruyigi et Makamba, invitées à cette compétition n’ont pas répondu au rendez-vous. Les clubs des provinces de  Kayanza,  Ngozi et Kirundo sont attendus à Ngozi le week-end prochain.Parmi les équipes présentes à Muyinga ,  l’équipe tigers   (de Muyinga) s’est surclassée en remportant presque toutes les médailles.  Et de côté individuel,  les filles de Karusi  se sont classées meilleures en plus d’un garçon venu de Bururi. Concernant les provinces  qui n’ont pas été représentées à Muyinga, le directeur technique national adjoint Havugimpundu a signalé que cela est  dû au problème lié au  groupement des clubs provinciaux  en région. « La plupart des clubs absents sont ceux qui ont été recensés après la mise en place des régions  d’où l’éparpillement  des clubs composants la région du sud-est. », a  expliqué  M. Havugimpundu. 

Eric Sabumukama

Ouvrir