Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Musique traditionnelle>

Elle constitue un patrimoine culturel  de la société

 

IMG 5650La musique traditionnelle est une musique dont le rythme, l’instrumentale et le contenu sont intimement  liés à la culture et tradition burundaise. Mais cette musique liée à notre culture semble être dominée par la musique moderne. Cette domination est regrettée par le musicien Donatien Bazishaka  qui signale que ce type de musique est un patrimoine de la société dont sa sauvegarde est un devoir de tout citoyen en général, et de tout musicien en particulier.

 

« Personne ne nie la modernité, mais la modernité qui n’écarte pas notre culture », a dit notre interlocuteur, lors d’un entretien  qu’il a accordé, à la rédaction du quotidien Le Renouveau. Celui-ci fait savoir qu’au sein du club musical « les jumeaux » dont il est membre, ont toujours mis au devant la musique reflétant la tradition et la culture burundaise. Contrairement à la majorité des musiciens qui courent dernière la modernité dans la composition  et le style de leurs musiques, notre interlocuteur signale qu’au sein de  son club, ils préfèrent prendre les deux à la fois : tradition et modernité. « Nous sommes quand même conscients de notre société burundaise même si notre travail nous tente souvent d’aller au-delà de notre culture», ajoute-t-il. M. Bazishaka donne l’exemple de  sa chanson intitulé « Kunda Uburundi », dont la composition, le rythme et l’instrumentale sont liés à la culture burundaise. Il  poursuit en disant que son club projette de  multiplier les chansons traditionnelles plus que celles liées à la modernité car, explique-t-il, l’attachement accru à la musique moderne risque d’influencer négativement notre société  par le fait de copier les cultures d’ailleurs. « Notre premier objectif et de changer positivement notre société à travers notre musique, d’où notre attachement  à la musique traditionnelle», précise M. Bazishaka. Après l’introduction de l’instrument de musique traditionnel appelé « umuduri» dans la chanson Kunda Uburundi, le club musical « Les jumeaux » prévoit aussi de promouvoir un autre instrument de musique traditionnelle  appelé « Ikembe» comme le signale notre interlocuteur.Le musicien Bazishaka a interpelé ses collègues  à veiller à la sauvegarde de  la musique de traditionnelle malgré la promotion actuelle de la musique moderne. 

Eric Sabumukama

Ouvrir