Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

JUDO> Décentralisations des clubs dans les provinces

Deux clubs seront mis en place dans dix provinces

 

IMG 2428Le judo est un sport pratiqué surtout par les jeunes citadins mais moins pratiqué à l’intérieur du pays. Dans le but de décentraliser cette discipline sportive au niveau de tout le pays, Paterne Karabagega, directeur technique national et entraîneur de  l’équipe nationale de judo, fait savoir que de nouveaux clubs seront bienôt mis en place dans les provinces où il n’y en avait pas. 

 

« C’est  un projet de la Fédération nationale en partenariat avec l’ambassade de France, qui est en cours d’exécution ». Cela est signalé par le directeur technique national de judo lors d’un entretien qu’il a accordé à la rédaction du quotidien «Le Renouveau». «Deux clubs seront mis en place dans chacun des 10 provinces où nous n’en avions pas», ajoute M. Karabagega. Pour la mise en exécution de ce projet, notre interlocuteur fait savoir qu’un stage  de renforcement a été organisé, du 8 au 14 août 2019, à l’endroit des judokas en même temps encadreurs du sport dans les  écoles se trouvant dans ses provinces pour qu’ils aillent à leur tour, mettre en place des clubs de judo chez eux. « Selon le programme de notre partenaires, ces clubs au niveau des provinces, seront  déjà mis en  place avec  l’année 2020», précise le directeur technique Karabagega. Il ajoute que cette mise en place des clubs de judo, dans les provinces vise  aussi à promouvoir la participation des dames au judo, d’où le stage sous le thème « la promotion de la femme à travers le judo et ses valeurs ». M. Karabagega précise qu’il est aussi obligatoire qu’il y ait égalité entre garçons et filles dans la mise en place de ces clubs des provinces, ceci dans le cadre de sensibiliser les femmes  au judo  et aux autres disciplines sportives». Les bénéficiaires de ce stage ont reçu des certificats de mérite pour aller partager ces experiences aux membres des clubs dans leurs provinces d’origine.Le directeur technique Karabagega  signale aussi qu’au niveau de la Fédération, on prévoit effectuer des descentes sur terrain afin de voir l’état des lieux de la mise en place de ces clubs,   mais aussi pour  le renforcement des capacités des formateurs.

Eric Sabumukama

Ouvrir