Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FFB> Réunion de la présidente du CNO burundais avec les responsables du football féminin

Lydia Nsekera a demandé aux joueuses de respecter la culture burundaise

 

foot fem1La présidente du Comité national olympique (CNO) burundais et l’une des cadres du football féminin à la Fédération internationale du football association (Fifa), Lydia Nsekera, a présidé, le lundi 29 juillet 2019, une réunion à l’intention des responsables du football féminin burundais. Elle a demandé de respecter la culture burundaise et les a informé sur la nouvelle politique de la Fifa pour le football féminin. 

 

Ils étaient conviés à cette réunion les capitaines et les responsables des équipes de la première division ainsi que les membres de la Commission du football féminin à la Fédération du football du Burundi (FFB).Prenant la parole, la présidente du CNO burundais, Lydia Nsekera, a d’abord informé aux concernés, la nouvelle politique de la Fifa pour le football féminin. Elle a ainsi souligné qu’à partir de 2016, la politique de la Fifa pour le développement du football féminin a changé. Toutes les associations du football féminin à travers le monde ont été appelées à organiser beaucoup des compétions pour le football féminin et le football des jeunes.Deux ans après, en 2018, il a été constaté que toutes les associations qui ont respecté ce programme du développement « Forward 2 », leurs équipes ont été qualifiées pour les compétitions internationales. C’est dans cette considération que le Burundi s’est également qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations de moins de 20 ans.Mme Nsekera a souligné qu’à partir de 2021, il sera organisé des compétitions régionales des jeunes, comme la Cecafa, et deux ans plus tard, des compétitions des jeunes de moins de 15 ans.Pour le deuxième point à l’ordre du jour, la présidente du CNO burundais a parlé du  comportement d’une footballeuse burundaise. Elle a insisté sur le comportement qui donne la valeur à la fille burundaise et à son pays et le respect mutuel car il se fait remarquer qu’il y a certaines joueuses qui insultent leurs collègues, les entraineurs et même les dirigeants des équipes.

Interdiction d’enlever son maillot lors de la célébration

Elle a mis en garde toutes les filles qui sont venues avec l’objectif d’afficher des comportements légers envers les entraineurs ou les présidents des clubs. Elle a annoncé des sanctions très sévères comme l’exclusion. Pour éviter toutes ces tentations, Mme Nsekera a fait remarquer qu’une étude est en cours pour la formation des entraineurs de sexe féminin pour les équipes féminines mais aussi la présence d’une disciplinaire dans les équipes entrainées par les hommes.Parmi les conseils, elle a demandé aux filles de ne pas enlever leur maillot, devant les hommes, lors de la célébration du but marqué et d’éviter des comportements indignes d’une fille burundaise sur le terrain et dans les quartiers comme l’ivrognerie car cela, a dit Mme Nsekera, ne font pas honneur à la culture burundaise.

L’équipe nationale féminine participeradans les prochaines éliminatoires

Dans le mot d’accueil, la présidente de la Commission du football féminin à la FFB, OPC1 Eugénie Kabura a fait un bref rapport sur le déroulement du championnat qui est à sa 15e journée. Elle a salué la volonté et la détermination des équipes qui se disputent le titre. Elle a, en outre, remercié le Comité exécutif de la FBB pour l’inscription de l’équipe nationale féminine du Burundi dans les éliminatoires des coupes africaines des nations. Cette réunion, a-t-elle dit, arrive au moment opportun pour préparer notre équipe. 

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir