Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Can, Egypte 2019 > Matchs de poules, première journée

Le Burundi perd son premier match devant le Nigeria (0-1)

 

Pour sa toute première participation à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, le Burundi a perdu son premier match devant le Nigeria (0-1), sans toutefois démériter. Le but nigérian a été inscrit par Odion Ighalo à la 77e minute. En match d’ouverture, l’Egypte, pays hôte, a difficilement arraché les trois premiers points devant le Zimbabwe 1-0.

 

Ce match entre le Nigeria et le Burundi était tellement attendu par les supporteurs des Hirondelles du Burundi qui, après les deux matchs amicaux contre l’Algérie (1-1) et la Tunisie (1-2), étaient très optimistes de réaliser un exploit devant les Supers Eagles nigérians. Dès le coup d’envoi du match, les Nigérians ont pris le contrôle du match, mettant en difficulté les Burundais, qui sont à leur première participation. Les Super Eagles se sont mis en confiance, mais leurs tentatives ont buté sur le portier burundais, Jonathan Nahimana, très impérial ce soir-là. Les Nigérians ont poussé sur l’accélération sans trouver la faille.Malgré la possession du ballon de 64% en faveur du Nigeria et 36% pour le Burundi, les deux équipes ont regagné les vestiaires sur le score nul et vierge. Mais au retour des vestiaires, le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr, a opéré des changements dans le secteur offensif qui ont fini par payer avec l’ouverture du score, signé Odion Ighalo, le meilleur buteur des éliminatoires  (77e minute).Pour les treize dernières minutes de jeu, on a attendu que le sélectionneur burundais, Alain Olivier Niyungeko, fasse, lui aussi des remplacements dans le secteur offensif pour amener du sang nouveau et répondre à ce but nigérian mais rien n’a été fait jusqu’à une minute de la fin du match où il a fait entrer Elvis Kamsoba, un remplacement qui a surpris le public et qui a suscité beaucoup de critiques.

Le staff technique doit revoir la tactique et la gestion des joueurs sur le terrain.

Les joueurs burundais ont bien joué leur jeu, ils ont développé un football qui, par moment, faisait peur aux Nigérians avec des contre-attaques de Fiston Abdul Razak et Cédric Amissi. Toutefois, le staff technique est appelé à revoir son schéma tactique car il a renforcé beaucoup plus la défense, oubliant le secteur du milieu, qui est le moteur d’une équipe. Il a été observé que les ballons relancés par la défense burundaise, étaient facilement récupérés par les joueurs nigérians. La gestion des joueurs a aussi fait défaut à l’équipe burundaise car avant même d’encaisser ce but, il y avait certains joueurs qui manifestaient déjà des signes de fatigue.

Le Madagascar résiste devant la Guinée (2-2)

Dans ce groupe B du Burundi, les Malgaches ont tenu en échec les Guinéens sur le score de 2 buts partout. Kaba a ouvert le score pour la Guinée (34’) et après la pause, Andrianantenaina a égalisé pour le Madagascar (49’). Et six minutes après, Andriamatsinoro a doublé la mise pour le Madagascar (2-1). Ce fut la surprise dans tout le stade mais à la 66e minute, Kamano égalisait pour la Guinée (2-2). Le Nigeria occupe provisoirement la première place avec 3 points devant la Guinée et le Madagascar avec chacun 1 point et le Burundi est en dernière position sans aucun point.

Le Madagascar reçoit le Burundi, le jeudi 27 juin 

Pour la deuxième journée, le Burundi sera reçu par le Madagascar, le jeudi 27 juin à 16h30, heure de Bujumbura, et le Nigeria  sera  opposé à la Guinee, le mercredi 26 juin.Les Hirondelles sont obligées de gagner ce match, pour bien négocier le dernier match contre la Guinée. « Il y a encore de l’espoir pour les Hirondelles à se qualifier pour le prochain tour ».

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir