Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Lycée municipale de Rohero> Préparatifs au concours national pour certaines écoles

Ils vont bon train

 

IMG 0003 1Au moment où le concours national édition 2019 est prévu du 11 au 13 juin 2019, les élèves de certaines écoles poursuivent toujours les préparatifs. Et la directrice du Lycée municipal de Rohero affirme que les préparatifs vont bon train et demande aux élèves et professeurs de continuer  à faire et organiser des tests d’entraînement. 

 

Dans un entretien qu’elle a accordé à la rédaction du journal  «Le Renouveau», Gertrude Simbananiye, directrice du Lycée municipal de Rohero, a d’abord indiqué que les préparatifs pour le concours national édition 2019 vont bon train à cet établissement, et surtout pour les élèves  de la classe de 9e fondamentale ainsi que les autodidactes qui ont accepté de venir repasser le test. Mme Simbananiye a ensuite informé que, pour toutes les classes à test, les programmes des cours sont tous terminés. « Pour que ces élèves puissent répondre au rendez-vous avec un bagage suffisant ainsi que des entraînements complets, pas mal d’activités ont été prévues avant le début du concours», a ajouté Mme Simbananiye. Les préparatifs concerne notamment  la révision générale de tous les cours à test, donner aux élèves  beaucoup d’interrogations et exercices sur toutes les matières sur lesquelles portera le concours, la passation des tests de direction et de réseaux, etc . Quant à l’agenda des professeurs de ces écoles à test, Mme Simbananiye a signalé que leur tâche est de continuer à  encadrer les élèves et chacun dans sa discipline, et plus précisément sur certains chapitres qui n’ont pas été bien compris par les élèves en classe.

« Le concours national, un examen comme les autres »

Interrogé par la même rédaction, Yvan Kimararungu, délégué de la classe de 9e a, lui aussi, affirmé que tous les programmes des cours  ont été achevés, et les élèves sont en train de réviser et de faire des tests et exercices d’entrainement afin qu’ils répondent audit rendez-vous avec un bagage suffisant.  M. Kimararungu n’a pas oublié de lancer un message à ses collègues. « Le concours national est un examen comme les autres. Ainsi, nous devons travailler tranquillement afin que  nous  puissions   le réussir », a rassuré M. Kimararungu. Pour terminer, la directrice de cet établissement a demandé aux parents de laisser les élèves  venir régulièrement à l’école comme à l’accoutumée et aux professeurs de continuer à les encadrer jusqu’au jour de passation du concours.

Avit Ndayiragije

Ouvrir