Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PALAIS DES ARTS > Exposition des objets et œuvres d’art

La plus-value est importante pour les participants

 

IMG 3346Au palais des arts de Bujumbura, il s’organise du 5 au 15 juin 2019, une exposition vente des objets et œuvres d’art africains. Les participants à cette exposition-vente disent que la plus-value est importante car on y trouve suffisamment de clients et leurs œuvres deviennent connues de beaucoup de gens. 

 

Dès l’entrée au Palais des arts, on voit beaucoup de stands où sont étalés différents objets et œuvres d’arts, tous d’origine africaine. Burundais, Rwandais, Kenyans, Sénégalais…, ont participé à cette exposition. Certains participants avec qui la rédaction du quotidien «Le Renouveau» s’est entretenue ont fait savoir que chaque année, une telle exposition est organisée dans ce même endroit. Ils ont ajouté que l’organisation de cette exposition est une sorte de publicité de leurs articles. « En plus, disent-ils, nous trouvons beaucoup de clients ici. D’un stand à l’autre, un client peut être fasciné par tel ou tel article que nous exposons et l’acheter. Arrivé dans son quartier, il va porter la nouvelle aux autres personnes qui viennent massivement à la recherche du même objet ».

Pour faire la promotion de leursmarchandises

D’autres participants à cette exposition ont dit que même s’ils ont des boutiques ou des magasins où ils vendent habituellement leurs produits, ils viennent y participer pour faire la promotion de leurs marchandises, car ils profitent de cette occasion pour donner leurs adresses.Il faut signaler que tous les produits relevant du génie africain sont exposés. Il s’agit notamment des produits de la sculpture, de la peinture ; les sandales et chaussures fabriquées au Burundi et dans différents pays africains, des habits, etc. Le mercredi 5 juin 2019, l’affluence des clients n’était pas importante mais, les commerçants et différents artistes ont fait savoir que les clients deviennent nombreux à partir de midi et le soir quand les travailleurs rentrent de leurs services. « Après les deux semaines que durera l’exposition, la plus-value sera remarquable et je ne doute pas que j’aurai déjà fait la promotion de mon activité génératrice de revenu », a indiqué un d’eux. 
Mireille Kubwayo

Ouvrir