Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FFB> Entretien avec la présidente de la Commission du football féminin

« Nous disposons maintenant de plusieurs équipes féminines en première division»

La présidente de la Commission du football féminin à la Fédération de football du Burundi (FFB), OPC2 Eugénie Kabura, nous a accordé un entretien, le 4 mai 2019 dans la province de Gitega, au cours duquel elle a souligné que le championnat du football féminin édition 2018-2019 se déroule très bien et il est temps aussi que le Burundi soit représenté au niveau continental par le football féminin.

  Eugénie Kabura a tenu d’abord à remercier le comité exécutif de la Fédération de football du Burundi et particulièrement son président, Révérien Ndikuriyo, pour sa préoccupation au football féminin. Les rencontres de football féminin de première division se déroulent dans les mêmes stades où se jouent ceux du football masculin, a-t-elle dit, et la Commission bénéficie, de la fédération, des soutiens financiers comme le recommande la Fédération internationale de football association (Fifa).A propos du déroulement du championnat édition 2018-2019, Eugénie Kabura a indiqué que tout se passe très bien, les matchs sont joués comme prévu suivant le calendrier et les équipes respectent les règlements du championnat. Elle a souligné que le championnat a commencé le week-end du 6 et 7 avril, il est composé de dix équipes. Le nombre des équipes prouvent très bien que le football féminin au Burundi se développe.Le football féminin dispose, a dit la présidente de la Commission, de deux équipes nationales, il est temps pour que le Burundi puisse maintenant participer, comme les autres pays, dans les compétitions internationales. « Je pense que nous allons faire honneur au pays et le drapeau du Burundi va flotter plus haut ». Pour la question des parents qui interdisent à leurs filles de jouer au football, OPC2 Eugénie Kabura a dit qu’ils vont les rencontrer et leur faire comprendre que le football est comme toutes les autres disciplines sportives telles que le basketball, le volley-ball,….En plus de cela, le football est devenu aujourd’hui un métier qui fait vivre énormément des familles. Nous nous félicitons aujourd’hui du fait que même à l’intérieur du pays, nous avons également des équipes féminines qui font les championnats.Eugénie Kabura a souligné que le football féminin burundais s’est beaucoup développé pour le moment avec la participation de plusieurs équipes. A cela, a-t-elle conclu, il y a des médecins qui sont là pour suivre l’état de santé de chaque joueuse. Elle a enfin lancé l’appel aux parents de laisser leurs filles faire le sport de leur choix.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir