Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Championnat national de sitting volleyball> Préparatifs

Les joueurs sont bien outillés 

Le début du championnat national du sitting volley-ball est prévu le samedi 11 mai 2019 dans trois zones. Les préparatifs vont bon train, que ce soit du côté des joueurs, du matériel nécessaire pour son déroulement.  


Ce championnat est divisé en trois zones sur toute l’étendue du pays à savoir le Nord-centre composé par les provinces de Kayanza, Ngozi, Kirundo, Muyinga, Karusi, Gitega, Muramvya et Mwaro. La zone Sud quant à elle, est constituée des provinces de Bururi, Rumonge, Makamba et Rutana. Concernant la zone Ouest, il y a les provinces de Bujumbura, Bujumbura-Mairie, Bubanza et Cibitoke. Selon Cassien Bizabigomba, directeur technique national  adjoint du  Comité national  paralympique du  Burundi,  l’ouverture  de ce  championnat  est  prévue le 11 mai et, en même temps dans toutes ces zones, c’est-à-dire à Gitega pour le Nord-centre, Makamba (terrain du Centre pour handicapés Saint-Bernard)  pour le Sud et enfin, sur le terrain du Parquet de Bujumbura pour la zone Ouest. Les préparatifs se déroulement normalement, et « nous sommes sûrs que ce championnat va bien se passer. Du côté matériel, les personnes vivant avec handicap ont des besoins plus spécifiques ». C’est dans cette optique que le Comité national paralympique a essayé, en collaboration avec l’ambassade de France, de trouver des tenues de sport, des vêtements, des filets, des ballons qui sont déjà distribués à certaines équipes.

 Le Burundi occupe une place considérable

M. Bizabigomba a également indiqué que par rapport aux années antérieures, un pas a été franchi au niveau du Comité national paralympique, dans la mesure où beaucoup de rencontres sont organisées pour améliorer les performances des joueurs. Et d’ajouter que le Burundi occupe actuellement une place enviable dans la zone d’Afrique du sous Sahel (à part le Rwanda qui vient en première position) malgré que notre pays n’ait pas participé aux jeux mondiaux paralympiques. Le Burundi est mieux placé car deux jeunes filles viennent de décrocher au mois d’avril à Marrakech (Maroc) trois médailles, dont deux d’argent et une de bronze en athlétisme.                                                                                                   

Yvette Irambona 

Ouvrir