Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CULTURE> Stars de l’intégration culturelle Africaine

Le Burundi a pris part !

La Guinée Conakry est l’un des pays africains qui a été  choisi comme capitale d’intégration culturelle africaine. Le Burundi est représenté par Bernice Irumva, une chanteuse qui vient de remporter l’Isanganiro Award 2019.


00000000IRYA035Mlle Irumva est une fille burundaise qui compose des chansons tradi-modernes et qui vient de gagner l’Isanganiro Award 2019. Elle dit que pour réussir le festival, elle s’est munie de certaines danses culturelles comme Umutsibo, l’Ihuruma, les autres outils de musique (Inyagara) ainsi que les habits issus de l’arbre. Selon un programme guinéen sur l’organisation de la Stars de l’intégration culturelle africaine (Sica), le but principal de  ce festival est de  soutenir par le biais de la culture et des arts, le développement des peuples dans une dynamique festive, participative et créative de richesse et de la valeur ajoutée  pour endiguer un temps soit peu, les vicissitudes quotidiennes de la vie humaine. C’est aussi de raviver et redynamiser l’amitié séculaire  qui lie les peuples d’Afrique à celui de la Guinée, pays organisateur. Inciter ou susciter la participation des autres peuples du monde à cette noble initiative culturelle malgré leurs diversités cultuelles multidimensionnelles est l’un des autres objectifs de la Sica. C’est aussi un dialogue interculturel qui a favorisé l’ouverture des Sica vers certains pays du Proche, du Moyen-Orient et ceux du Maghreb. De ce rapprochement est née une coopération fructueuse qui perdure jusqu’à ce jour avec des retombées énormes pour nos différents pays. Le même programme, le Festival Sica  dans son rôle de dynamisation de l’éveil de la conscience humaine,  vise  le brassage des populations à travers des échanges artistiques, uniques en son genre. Il est une source de consolidation de la paix et de l’unité entre les peuples. Aussi, sa conquête des  marchés africains et mondiaux à travers ses talents révélés d’une édition à une autre ne souffre .  

« Favoriser le dialogue interculturel et inclusif entre les peuples, est l’un des objectifs fixés »

Les autres objectifs de la Sica est de favoriser le dialogue entre différents participants dans le festival afin d’échanger sur pas mal de choses de différents pays différents de l’Afrique. Il est clair qu’on peut affirmer haut et fort que le festival Sica est entré dans les habitudes des Africains aussi bien pour son aspect culturel que financier et économique.

«Pourquoi la Guinée Conakry a été choisie capitale d’intégration africaine» ?

L’explication se trouve dans le programme guinéen sur la Sica 2019. La Guinée est un pays à cultures diverses, de couleurs, de parfums, d’hospitalité, de gage touristique, de gastronomie, de climat favorable, de charme par ses atouts, ses qualités humaines  et surtout par son style de vie sympathique. Un pays accueillant considéré comme un puissant facteur de rapprochement entre hommes et femmes d’origines différentes. La même source explique que la Guinée, surprend, séduit, et retient tous ces visiteurs avec ses potentialités reconnues aussi bien traditionnelles que modernes dans leur mode de pensée, et très attaché aux traditions les plus authentiques et favorables à l’intégration culturelle africaine. C’est le pays qui abrite le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest. « Le  FOUTA-DJALON» Source de notre  vie … Cette dynamique internationale qui  constitue pour la Guinée, un enjeu véritable de développement est à encourager.  Ce choix de la Guinée pour l’organisation de la 13e Edition du festival Sica  2019, doit se traduire dans les faits, par une volonté politique qui devra faciliter, son adhésion totale pour cette paix durable entre les peuples et cela s’inscrit dans la vision de la plus haute autorité de la Guinée. Irene Niyongabire(stagiaire)

Ouvrir