Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

QUARANTE-ET-UNIEME ANNIVERSAIRE DU JOURNAL LE RENOUVEAU> Entretien avec un artiste Sa part dans la promotion des artistes est prépondérante

Sa part dans la promotion des artistes est épondérante

 

IMG 2018Le quotidien d’information, Le Renouveau du Burundi va fêter son 41e anniversaire le 13 avril 2019. Beaucoup de gens parlent des bienfaits dudit quotidien, les artistes inclus. Léonce Ngabo a eu l’occasion de s’exprimer sur la part du Renouveau dans la promotion des artistes. 

 

Dans l’entretien avec ce grand chanteur burundais, il a fait savoir que le journal Le Renouveau joue un grand rôle dans la promotion des œuvres artistiques. « Comme on dit, les paroles s’envolent mais  les ecrits restent. De manière générale, la presse écrite fait partie de ce qu’on appelle les médias, sauf qu’elle est un média écrit. Elle a un très grand rôle dans la promotion des artistes dans la mesure où elle peut être archivée. C’est un document de référence qui peut servir dans la recherche pour les futures générations. C’est aussi le fait de faire connaître les artistes qui existent et qui s’expriment dans les différentes formes d’expressions artistiques, soit à travers la chanson, au niveau cinématographique, la peinture, la danse, etc. Le fait que cela sort sur un papier c’est quelque chose d’important parce que ça devient accessible aussi à toutes les populations plus  facilement que les autres outils de communication comme la radio, la télévision. Ce n’est pas tout le monde qui a une radio ou une télévision. »De façon particulière, M. Ngabo a fait savoir qu’il apprécie  infiniment la façon dont le Renouveau l’a accompagné dans plusieurs activités artistiques. « Le Renouveau est une presse écrite quotidienne nationale qui existe depuis longtemps et qui est très importante pour nous les musiciens. Il constitue une grande référence à toutes les couches socio-professionnelles de différentes catégories, d’autant plus qu’on peut mettre les images si fixées soient-elles mais qui permettent de fixer la figure, l’événement où l’activité qui concerne l’artiste quelconque. Le Renouveau m’a toujours accompagné dans plusieurs activités artistiques parce que je suis musicien, producteur, auteur, compositeur, cinéaste, initiateur d’un grand festival et de l’amicale des musiciens du Burundi et toutes les informations y relatives figurent toujours dans les pages du Le Renouveau. Il a accompagné le Festicab depuis qu’il est né et c’est quelque chose de très important. Quand on aperçoit des exemplaires de ce journal dans les bureaux ou dans les magasins, on se convainc déjà que c’est un accès facile à l’information. Je dis bravo au Le Renouveau et je lui souhaite un joyeux anniversaire.»                                                                                                  

Olivier Nishirimbere

Ouvrir