Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Club Desiderata> Point de presse

Pour annoncer l’organisation des combats de gala afin de relancer la boxe

 

Club 1Le président et entraîneur du club de boxe Desiderata de Bwiza, Mohamed Selemani dit   « Maestro », a tenu un point de presse, le lundi 1er avril 2019, au cours duquel il a annoncé que son club organise des combats de boxe, les 7 et 14 avril 2019, dans le but de relancer cette discipline sportive à Bujumbura  d’une part, et, d’autre part, celui de célébrer le 27e anniversaire de leur club Desiderata.  

 

Il a indiqué que six clubs vont prendre part à ces combats, il s’agit de Desiderata boxing club de Bwiza (club organisateur), Mizero les papillons de Buyenzi, Bujumbura boxing club, Fondation Litalita de Kinama, Boxing club de Rohero et Boxing club de Buterere.Six catégories de boxeurs, a-t-il dit, se présenteront sur le ring. Il s’agit de la catégorie mouche (48 kg), coq (54 kg), plume (56 kg), léger (58 kg), super léger (67 kg) et moyen (72 kg). Il ajouté qu’au programme, il est prévu 11 combats dont 8 pour les hommes et 3 pour les femmes.Mohamed Selemani a précisé que les combats du 7 avril vont se dérouler au Dancing bar Cinq sur Cinq de Bwiza et ceux du 14 avril, au Centre jeunes Kamenge. Lesdits combats, a-t-il indiqué, sont organisés dans le but de relancer la discipline sportive de boxe dans la mairie de Bujumbura et également pour célébrer le 27e anniversaire du club Desiderata (qui a été créé en 1992, dans la zone de Bwiza par feu Mapike Okume). Il a présenté ses remerciements à tous ceux qui ont donné le coup de main pour soutenir la boxe au Burundi, en général, et son club, en particulier. Il a notamment cité Sport 4 Africa, Aquavie-Savonor, Hôtel club du lac Tanganyika, etc.Maestro a saisi cette opportunité pour inviter les jeunes de Bujumbura, en général, et de Bwiza, en particulier, à pratiquer la boxe, pour quitter les rues, car la boxe fait partie des disciplines sportives éducatives. Il a invité les habitants de Bujumbura à venir nombreux pour assister aux spectacles et les prix des tickets d’entrée seront à la portée de tout le monde.

La boxe au Burundi va prendre un nouveau départ

Répondant à la question des journalistes sur l’état des lieux de la boxe au Burundi, Mohamed Selemani a souligné que la boxe a connu des moments difficiles ces dernières années. Toutefois, il a fait remarquer que la discipline de boxe va prendre un nouveau départ avec le nouveau président de la Fédération, Eric Ndayishimiye, qui a été récemment élu.
Kazadi Mwilambwe

Ouvrir