Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ESCEM> Journée culturelle à l’Ecole supérieure de commandement et d’Etat major

La culture est une valeur indéniable pour la sauvegarde de la souveraineté nationale

 

DSC 0480L’Ecole supérieure de commandement et d’Etat-major (Escem) a organisé le vendredi, 1er février 2019 une journée culturelle à l’intention des officiers supérieurs de cette école, troisième promotion. Ces derniers sont au nombre de 29 en provenance des pays membres de la Communauté est-africaine.  

 

Les cérémonies ont été agrémentées par les danses de différentes régions du Burundi ainsi que des pays membres de la Communauté est-africaine. Après ces animations, les participants à la fête ont visité différents stands d’expositions des produits région par région.Dans son interview, Colonel Cassien Ntacebera, commandant de l’Escem  a fait savoir que cette école regroupe  29 officiers supérieurs dont 6 en provenance des pays membres de la Communauté est-africaine et le reste sont des Burundais. C’est pourquoi il y a eu exhibition des cultures des ces pays. Colonel Ntacebera a indiqué que cette journée figure dans le programme d’instruction de l’école. La culture étant une valeur indéniable pour la sauvegarde de la souveraineté nationale. Un peuple sans culture est comme un arbre sans racine. Ces officiers supérieurs ont eu l’occasion de montrer leurs cultures respectives.  C’est pourquoi lorsqu’on enseigne les étudiants (officiers supérieurs), on insiste sur la sauvegarde de la culture nationale parce qu’on ne peut pas être indépendant aussi longtemps qu’on bafoue sa culture. Colonel Ntacebera a fait savoir que la culture est l’une des valeurs de la sauvegarde de l’indépendance, de la souveraineté nationale. Le  rôle ou la mission de l’Escem est la sauvegarde, la protection de l’indépendance, de la culture. 

Lucie Ngoyagoye 

Ouvrir