Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CLUB CULTUREL KUGASAKA> Son rôle dans la promotion de la culture burundaise

Renforcer et améliorer les valeurs burundaises, un de nos objectifs

 

 MG 0170Les clubs culturels burundais doivent travailler en synergie pour promouvoir la culture burundaise qui a caractérisée nos ancêntres, dans le but de bien construire le pays. Selon le président du club culturel Kugasaka Emmanuel Bizimana, « le renforcement et l’amélioration des valeurs, coutumes et cultures du Burundi à l’endroit de la jeunesse actuellement burundaise, et surtout à travers les chansons et danses  traditionnelles figurent parmi les principaux objectifs visés ». 

 

Après le lancement officiel de son premier album de dix différentes  chansons culturelles intitulé « Uburundi bwamanye Intwari n’Abagabo », le président du club culturel Kugasaka, Emmanuel Bizimana, a d’abord indiqué qu’actuellement, la majorité des jeunes burundais sont plus  occupés par différentes cultures surtout tirées ou copiées des pays occidentaux. « Et cela que soit dans les musiques, chansons, habillement, etc. Cette situation leur a permis  d’oublier les cultures qui caractérisaient nos ancêtres, lesquelles étaient utilisées  pour la construction du pays », a mentionné M. Bizimana. Ce dernier a ensuite ajouté que la reprise et la sauvegarde de notre culture est actuellement  la tache de différentes  associations culturelles, surtout celles qui sont dans tout le pays. Comme s’est inscrit dans  les objectifs de son club, M. Bizimana a informé que différentes veillées culturelles seront chaque fois organisées en collaboration avec les autres clubs culturels et à l’endroit des jeunes burundais, et des parents, surtout que ce sont ces derniers qui ont un rôle primordial  dans l’éducation des enfants. « Nous avons créé  ce club  pour promouvoir la culture burundaise à travers les chansons et dans ses danses traditionnelles du Burundi afin de constrction dans la constriction d’un bon Burundi de demain », a précisé M. Bizimana. 

« L’union fait la force »

Quant à la question de savoir pourquoi et comment ce nouveau club culturel va travailler en collaboration avec les autres clubs culturels du pays pour  développer et améliorer la culture burundaise, M. Bizimana a d’abord dit que depuis longtemps, différents clubs culturels ont échoué dans l’atteinte de leurs objectifs, qui est de promouvoir et développer la culture burundaise à cause de  l’insuffisance de moyens pour soit sortir les chansons et organiser des veillées culturelles à l’endroit des différentes couches sociales en général et surtout les jeunes en particulier.  M. Bizimana a précisé que le travail en synergie va nous permettre de nous appuyer  mutuellement dans l’accomplissement de nos missions, car a-t-il affirmé, « Dans n’importe quel objectif qu’on veut atteindre, l’union fait la force ».Et pour relever ce  défi, M. Bizimana a souligné que  le travail en synergie de tous les clubs ainsi que l’appui du gouvernement et des différentes partenaires techniques et financiers s’avère très important. Pour terminer, le président du club Kugasaka n’a pas oublié de lancer un appel vibrant  à la jeunesse de s’atteler à la promotion de la culture et coutumes burundaises  qui ont  caractérisé nos parents pour contribuer dans la construction  d’un bon burundais. Aux différentes autorités du pays, il demande de chaque fois songer à soutenir, encourager et appuyer les clubs culturels dans l’organisation de différentes   cérémonies culturelles.

Avit Ndayiragije

Ouvrir