Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Natation> Ses bienfaits

Une activité physique aux multiples avantages

 

DSC00188La natation est un terme large qui désigne l'action de nager, que ce soit en surface ou sous l'eau. Beaucoup de personnes adultes et enfants, font du sport, certains ne sachant pas les bienfaits et prennent le sport comme un simple loisir. La rédaction  du Renouveau  a  rencontré à l’Entente sportif, Divine Kaneza, une des femmes qui font la natation. Elle a raconté les raisons de son choix de ce sport. 

 

Mme Kaneza, une femme du quartier Musaga en commune Muha, dit que l’un des premiers bienfaits de la natation est certainement l’absence d’impacts négatifs sur les articulations et sur le dos, ce qui fait que ce sport peut être adopté à tous âges. Pour elle, la pratique d’une activité aquatique apaise les douleurs liées au rhumatisme  tout en renforçant les articulations. La natation permet également de préserver, voire améliorer, la santé des os chez les femmes en pré ménopause ou en ménopause. Lorsqu’une personne est immergée dans l’eau, elle fait des mouvements, et cela lui permet de s’allonger et de laisser tout le corps en liesse.« La natation est bénéfique pour toutes les catégories de personnes. Les hommes, eux aussi pratiquent la natation pour se relaxer et guérissent de certaines maladies comme  la goutte, les douleurs dorsales, les douleurs au niveau du coup, les maux de tête et bien d’autres petites maladies encore», indique Eric Kagabo, un nageur recontré à la même piscine.Pour les enfants et les adolescents, la natation leur préserve des maladies au niveau des poumons comme la grippe répétitive ainsi que l’asthme.

Des bénéfices pour la santé mentale

« La natation permet à tous les muscles de se relâcher, ce qui rappelle la position du fœtus dans le ventre de sa mère. » a dit Divine Kaneza. Ainsi, les tensions et le stress s’évaporent laissant place à un sentiment de bien-être ; en plus du contexte relaxant dans lequel elle est pratiquée, la natation, comme l’ensemble des sports, provoque la sécrétion d’endorphines (= neurotransmetteurs produits par l’hypophyse et l’hypothalamus). Ces hormones agissent sur le cerveau, la moelle épinière et le système digestif afin d’amener la personne dans un état de béatitude. M. Kagabo annonce enfin que la natation diminue les tensions, les excès de colère, les risques de dépression, la confusion, tout en redonnant de la vigueur aux personnes qui s’y adonnent.Les personnes interviewées terminent en invitant les autres personnes à aimer ce genre de sport à voir ses bienfaits.                                                                         

Irène Niyongabire (stagiaire)

Ouvrir