Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE MWARO> Lancement du tournoi interprovincial de volley-ball par le Premier vice-président de la République

Renforcer l’unité, la paix et la sécurité par un encadrement adéquat des jeunes

0000a1vpLe Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo a lancé officiellement le tournoi interprovincial de volley-ball, 2e édition, au chef-lieu de la province de Mwaro le samedi 29 septembre 2018. Il a invité les administratifs à la base à encadrer les jeunes par différents jeux car le sport engendre l’amour du prochain, la paix  et le développement dans l’unité.


Ce tournoi a été organisé par le ministère de l’Intérieur, de la formation patriotique et du développement local. La première édition avait été organisée au courant de l’année 2017 et avait fait participer les équipes communales.Dans son discours, le Premier vice-président de la République a laissé entendre que les jeux cimentent l’unité nationale déjà réelle. Il a félicité le ministre ayant l’intérieur dans ses attributions pour avoir réussi l’organisation de la première édition du tournoi de volley-ball qui a fait participer toutes les communes du pays. Et de l’encourager à aller toujours de l’avant surtout que la deuxième édition vient avec une innovation,  notamment la participation des équipes féminines. Il a également félicité ce ministère qui a déjà amorcé le processus de construire deux terrains de volley-ball et de basket-ball dans chaque commune. C’est une meilleure façon d’encadrer les jeunes dans l’unité.M. Sindimwo a informé que d’ici peu la loi sur le sponsor des clubs et des associations sportives sera mise en application par une ordonnance ministérielle qui précisera les modalités de sponsoring détaxé en vue de promouvoir le sport dans le pays, ce qui élèvera sans doute les performances des équipes nationales.

Redynamiser le volley-ball au Burundi

Quant à lui, Pascal Barandagiye, ministre de l’Intérieur, de la formation patriotique et du développement local a révélé à la presse que le but poursuivi par ce tournoi est le renforcement de l’unité nationale. Et partant de la paix et la sécurité et ainsi arriver à un développement durable du pays. L’autre objectif, comme l’a dit le ministre Barandagiye, c’est la redynamisation du volley-ball au Burundi en permettant le développement de nouveaux talents. Il a par-là indiqué que parmi les finalités, il y a la création des fédérations communales de volley-ball. Ce qui renforcera sans nul doute l’équipe nationale de volley-ball.L’élément nouveau de cette deuxième édition est la participation des équipes féminines pour permettre le développement des talents dans tous les genres a ajouté Pascal Barandagiye. Parmi les objectifs, le ministre ayant l’intérieur dans ses attributions a évoqué également l’entretien de la santé individuel car, pour lui, le sport est bon pour la santé des jeunes mais aussi celle des adultes.

Quatre provinces ont croisé le fer à Mwaro

S’agissant des matchs du jour à Mwaro, quatre provinces, à savoir Gitega, Muramvya, Karusi et Mwaro, se sont rencontrées sur les terrains de jeux du Lycée Mwaro. Chaque province ayant amené une équipe féminine et une autre masculine.Le premièr tour a opposé les équipes de Mwaro et de Muramvya. Du côté masculin, l’équipe de Mwaro a remporté par trois sets contre un de Muramvya au moment où, côté filles, Muramvya s’est imposée par trois sept à zéro de Mwaro. Le deuxième tour a opposé les équipes de Gitega à celles de Karusi. Que ce soit côté filles ou garçons, les équipes de Gitega ont remporté les trois sets à zéro de celles de Karusi. Comme les matchs se déroulaient dans toutes les provinces, les équipes gagnantes des 8e de finale vont aller dans les quarts de finale le week-end du 6 au 7 septembre 2018.Avant de procéder au lancement de ce tournoi, le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, s’était joint à la population du chef-lieu de la province de Mwaro dans les travaux de développement communautaire. Ces derniers consistaient à débroussailler les bords de la route et le curage de ses caniveaux.

Amédée Habimana

Ouvrir