Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CLUB KAZOZA ACADEMY> Clôture des activités d’encadrement des enfants en vacances

« Nous avons apprécié le niveau d’évolution des enfants en basket-ball »

10ALBMLe vendredi 07 septembre 2018, Sport for Life Kazoza Academy a organisé des activités de clôture de l’encadrement des enfants, qui viennent de passer deux mois en train d’apprendre les fondamentaux du basket-ball au terrain du Parquet. Alexis Hakizimana, un des encadreurs de ces enfants, a fait savoir  qu’ils ont atteint un niveau satisfaisant de connaissance des notions de basket-ball.


M. Hakizimana a d’abord indiqué que tous les enfants qui bénéficient de l’encadrement doivent avoir payé des frais de participation. Il a ajouté que pour cette année, ils ont accueilli un effectif d’à peu près 160 enfants, les garçons et les filles dont l’âge varie entre 3 et 16 ans. Il a dit que le vendredi, était le jour de mettre ensemble tout ce qu’ils avaient appris pendant les deux mois qui venaient de s’écouler. « Nous avons aimé la collaboration des enfants et de leurs parents. Nous avons travaillé en franche collaboration avec les parents ainsi que les entraîneurs. Les parents ont beaucoup contribué pour que l’événement se passe bien. Les entraîneurs ont besoin de se déplacer ou de se rafraîchir.

Donc, sans l’aide des parents, cela n’aurait pas été possible.» Et, comme KazozaAcademy est considéré comme une pépinière pour les clubs de basket-ball, M. Hakizimana indique qu’il ne sera pas étonné de voir quelques-uns de ces enfants jouer un basket professionnel au Burundi ou ailleurs dans les pays où le basket-ball se pratique professionnellement. Il fait savoir que normalement, un enfant qui a régulièrement suivi les entraînements peut facilement être recruté dans les clubs de la division B et s’il connaît une bonne évolution, il monte directement en première division.Johnny Andréas Mazunzu, un des enfants encadrés par l’académie Kazoza, a fait savoir que, grâce aux  instructions qu’il a reçues la capacité de tirer beaucoup d’attention et de pouvoir facilement mémoriser a augmenté.

Il interpelle les autres enfants de venir suivre ces activités, combien instructives car, ils peuvent eux-aussi acquérir des connaissances en rapport avec le basket. Ange Benitha Laure Niteka appelle les autres filles à venir apprendre le basket-ball, car ce n’est pas seulement le jeu des garçons. Quant à Micha Gretha Rukundo, à côté des bonnes relations sociales qu’on entretient avec les autres enfants, elle dit que cela a eu  aussi une influence sur la bonne éducation des enfants et cela aide à ne pas se lancer dans des actes ignobles. C’est très important aussi pour la santé humaine.

Olivier Nishirimbere

Ouvrir