Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Miss Burundi 2018> Entretien avec certaines candidates au concours

Cette compétition est une opportunité pour réaliser leurs projets

 

DSC01578Les résultats de l’audition générale du concours Miss Burundi 2018 sont sortis le 30 avril 2018. Dix-sept candidates ont été retenues pour la phase finale dudit concours. Notre rédaction s’est entretenue avec certaines d’entre elles s’exprimant sur les projets à présenter pour être élues Miss Burundi 2018. 

 

 

Ella Chandelle Ineza représente la province de Ngozi, elle est aussi Miss Ngozi. Elle avait une vision à réaliser, celle d’aider les enfants indigents. « Je me suis présentée à ce concours pour que cette compétition me permette de réaliser facilement ma vision ».Comme projet à présenter, elle va continuer dans ce même domaine. « Si je gagne, j’espère venir en aide aux enfants indigents en commençant par ma province avant de couvrir tout le territoire national ». 

Trouver les partenaires

Etant également Miss Ngozi, Mlle Ineza a travaillé avec l’organisation Miss Burundi. Ainsi, lors de la célébration de la Journée internationale de la femme, elle a rendu visite aux prostituées de cette province. Miss Ngozi a aussi célébré la fête de Pâques avec les enfants de la rue de Ngozi en partageant le repas avec eux, une occasion de les sensibiliser à rester chez eux pour aider leurs parents. « Beaucoup d’entre eux vivent dans des familles mais préfèrent aller dans la rue. Leur nombre s’accroît au jour le jour alors qu’on pourrait apporter notre contribution afin de diminuer ce nombre, a-t-elle dit. Concernant les moyens utilisés pour réaliser ses projets, Ella Chandelle Ineza a indiqué qu’elle toque à différentes portes. « Bien entendu, il y a ceux qui m’accueillent, d’autres rejettent mes sollicitations. Mais, je persévère car c’est quelque chose que je ne peux pas réaliser toute seule. Beaucoup de personnes de la province de Ngozi répondent à mon appel  ».

Promouvoir les produits fabriqués au Burundi 

Dative Uwimana est aussi parmi les candidates retenues pour le concours Miss Burundi 2018. Elle est étudiante à l’Université Lumière de Bujumbura dans la Faculté de gestion et administration. Elle représente Bujumbura-mairie.Elle s’est présentée dans cette compétition parce qu’elle aime d’abord son pays, « j’ai toujours rêvé de faire quelque chose de remarquable pour mon pays, d’être parmi les personnes qui assureront la pleine visibilité du pays sur le plan national et international. J’ai aussi un projet qui me tient à cœur, et Miss Burundi est une opportunité pour réaliser mon rêve».Ledit projet concerne la promotion et la mise en valeur des produits fabriqués par les Burundais. Ce projet est constitué d’activités qui aideront les jeunes entrepreneurs burundais à promouvoir leurs entreprises. « Ceci va influencer leur niveau de production et les aider à vendre plus. Les exportations pourront aussi avoir un impact sur l’essor du Burundi », a précisé Mlle Uwimana.Dative Uwimana est en train de faire un plan d’affaires et prévoit d’organiser des formations de marketing commercial, car, a-t-elle souligné, la plupart d’entrepreneurs burundais font de belles choses mais ne savent pas comment vendre leurs produits. Des foires et expositions sont prévues pour les produits fabriqués au Burundi.Les candidates retenues vont être internées et passeront ensuite une période de coaching. La grande finale de l’élection Miss Burundi est prévue au mois de juillet.
Yvette Irambona

Ouvrir