Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Sport paralympique> Championnat national

Huit équipes vont discuter les demi-finales en volleyball seating

 

DSC02453Le championnat national de volleyball seating, athlétisme et goalball est en cours, et il est prévu bientôt les matchs des demi-finales et finales de ce championnat. Huit équipes duvolleyball seating c’est-à-dire quatre équipes masculines et quatre équipes féminines vont discuter les demi-finales.

 

Les équipes qui se sont qualifiées pour les demi-finales du volleyball setting sont au nombre de quatre dans la mairie de Bujumbura. Il s’agit de deux équipes masculines (Muzinga volleyball seatting et Espoir) et deux équipes féminines (Umuco et les Vaillantes).Quant à l’intérieur du pays, c’est quatre équipes qui vont discuter les demi-finales. Ainsi, la zone Sud sera représentée par deux équipes (masculine et féminine) ressortissantes du centre Gakwende. Le Nord-centre sera lui aussi représenté par l’équipe masculine               « Mamba fort » de Muyinga et l’équipe féminine « Kirimiro » de Gitega.D’après Cassien Bizabigomba, directeur technique national adjoint du Comité paralympique du Burundi, les matchs éliminatoires sont terminés. «Nous sommes en train de nous préparer aux matchs de demi-finales et finales pour clôturer le championnat national. Les dates prévues par le comité technique sont les 16 et 17 juin mais nous attendons le dernier mot des dirigeants du Comité national paralympique», a-t-il précisé.

Une amélioration s’observe au niveau des performances

Concernant le déroulement de ce championnat, M.Bizabigomba a indiqué qu’il y a une amélioration surtout pour les équipes de l’intérieur du pays. « Il est très étonnant de voir une équipe de Muyinga «Mamba Fort» qui accède à la phase de demi-finale au niveau national. C’est une équipe vigilante, qui se reconstruit chaque fois et qui fait beaucoup d’entraînements, bref, une équipe qui vise la victoire ». Les équipes du centre de Gakwende ont des joueurs encore jeunes, ce qui est un atout pour le comité national paralympique.Pour le goalball,les joueurs sont éveillés parce que les aveugles ne voulaient pas autrefois être au vue de tout le monde. Ce sport permet aux personnes handicapées visuelles de se mettre en compétition et se sentir épanouis. Quant à l’athlétisme, les différentes disciplines seront en compétition et les performances sont bonnes dans la mesure où il y a un athlète burundais qui a remporté au mois d’avril deux médailles (une sur 800 mètres et l’autre sur 5 000 mètres d’or à Marrakech (Maroc).
Yvette Irambona

Ouvrir