Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SOCIETE> Incendie à Ngagara

Quatre maisons ont pris feu

DSCI6289Le dimanche 22 avril 2018, au Quartier IV Ngagara, un incendie s’est produit vers 12 heures. Quatre maisons ont pris feu ce jour là, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée mais des pertes matérielles ont été énormes.  

 

Actuellement, on observe des accidents d’incendie ici et là dans la capitale Bujumbura. Il y a quelques jours, c’était des enfants qui ont été électrocutés à Kanyosha, dernièrement c’est le tour des maisons qui ont pris feu au Quartier IV à Ngagara.  En tout, quatre maisons ont pris feu, il n’y a eu aucun dégât humain mais d’énormes pertes matérielles ont été enregistrées. Les maisons qui ont pris feu sont jumelées.  On peut alors se poser la question de la cause de cet incendie.  Est- ce la raison pour laquelle les quatre maisons ont tous pris feu ? Toutes ces questions  sont aussi posées par les habitants de la localité qui ne comprennent pas aussi ce qui s’est passé.Pour eux, l’incendie s’est produit alors qu’il y avait quelqu’un qui était en train de repasser, et puis il y a eu un court-circuit. Ce dernier a commencé vers l’arrière de la maison, ce qui explique la partie la plus touchée. Selon toujours ces habitants, les propriétaires sont actuellement en état d’alerte car ils n’ont nulle part où aller. Ils ont demandé refuge chez les voisins, mais cela ne va pas durer longtemps, car le mieux serait qu’ils aient un toit à eux. En plus du besoin d’un toit, ils n’ont plus rien, que ce soit les habits, l’équipement de la maison, bref, tout ce dont une personne a besoin pour sa survie. Ils demandent aussi qu’ils soient indemnisés. Car selon eux, la cause serait un court-circuit. Ils demandent un appui de la Regideso mais aussi du ministère en charge des droits de la personne humaine pour leur venir en aide.  La rédaction du journal « Le Renouveau » a voulu en savoir plus sur la cause de cet incendie auprès de la Regideso, mais en vain. Signalons que ces accidents sont fréquents ces jours-ci, une explication est donc nécessaire par les services habilités. 

Aline Nshimirimana

Ouvrir