Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Assemblée nationale> Paiement des factures pour les malades

Une somme de six millions de francs burundais a été payée

 

DSC03713A l’occasion d’une rencontre d’échange de vœux, les membre du personnel de l’Assemblée nationale ont pu assister les malades qui ont été soignés et qui n’ont pas pu payer les factures aux hôpitaux Prince régent Charles et Roi Khaled. Ils ont payé une somme de six millions et ont octroyé des pagnes à quelques malades des deux hôpitaux 

 

Selon le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, ce geste a deux significations principales. La première signification, c’est que le personnel de l’Assemblée nationale, comme il le fait chaque fois au début de l’année, avait une rencontre d’échange de vœux et a voulu qu’à cette occasion, il puisse assister des malades qui ont été soignés mais qui n’ont pas quitté l’hôpital parce qu’ils n’ont pas pu payer les factures. La deuxième signification est qu’en tant que chrétiens catholiques, comme ils sont en période de Carême, ce qui veut dire qu’ils doivent assister des personnes vulnérables et indigentes, c’est dans ce sens là qu’ils sont allés pour aider ces gens.Selon Pascal Nyabenda, il leur avait été présenté  une liste de vingt et un malades. La somme collectée a permis de payer pour dix sept personnes de l’hôpital Prince régent Charles et pour onze personnes de l’hôpital Roi Khaled. Le président de l’Assemblée nationale a indiqué qu’ils ont payé une somme de trois millions à chaque hôpital. Il a aussi souligné que parmi les trois millions, il a personnellement donné un million car, en tant que chrétien, il a été interpellé pour qu’il puisse assister ou aider quelques personnes vulnérables et indigentes en ce temps de Carême.  A côté de ces six millions, quelques pagnes ont pu être distribués à quelques malades trouvés dans ces deux hôpitaux. 

Ce geste sera posé aux malades d’autres hôpitaux si les moyens le permettent

A la question de savoir si le même geste sera posé  à travers tout le pays puisqu’il n’y a pas qu’aux hôpitaux Prince régent Charles et Roi Khaled qu’il y a des indigents, le président de l’Assemblée nationale indique que, si les moyens le permettent, ils vont poursuivre le même geste car ce n’est pas seulement en ces hôpitaux qu’il y a des cas de personnes qui ont eu des soins mais qui n’ont pas pu payer les factures. A propos de cette pratique de garder un malade qui n’a pas pu payer les factures jusqu’à ce qu’il y ait quelqu’un qui doit payer sa facture pour lui, M. Nyabenda déplore l’existence de tels cas. Selon lui,  c’est une pratique des hôpitaux pour qu’ils puissent recouvrer leurs moyens parce qu’ils utilisent des médicaments et d’autres matériels qu’ils ont achetés. Il souhaite qu’il y ait des moyens ou des bienfaiteurs qui peuvent aider en ce sens pour  que quelqu’un ne puisse pas être gardé à l’hôpital alors qu’il a été soigné afin d’’éviter qu’il puisse attraper une autre maladie étant à l’hôpital. A leur tour, les bénéficiaires ont salué ce geste et ont vivement remercié l’Assemblée nationale et son personnel pour cette assistance. Ils ont demandé qu’ils puissent assister aussi les autres vulnérables et indigents qui restent dans ces hôpitaux, sans oublier ceux qui se trouvent dans d’autres hôpitaux du pays.

Astère Nduwamungu

Ouvrir