Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SCOUTiSME>Thinking day 2018

Célébration du 161e anniversaire de Baden Powell

 

DSC 4829Les Scouts du monde célèbrent le 22 février de chaque année l’anniversaire de Baden Powell qui est le fondateur de ce mouvement. Au Burundi, on a préféré célébrer ce jour le dimanche 25 février dans toutes les régions du scoutisme du Burundi. 

 

Le mouvement scout est un mouvement laïc des jeunes. Les filles sont appelées les guides et les garçons sont les scouts. Dans les cérémonies du 161e anniversaire de Baden Powell, l’archevêque du diocèse de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye leur rappelle trois choses qu’ils vont suivre durant ces jours de carême. Il donne d’abord des conseils aux scouts qui viennent de totaliser cinquante ans dans le mouvement et aux jeunes scouts pour faire du bien dans leurs groupes d’appartenance. A l’école où ils étudient, il leur demande de se comporter comme Baden Powell  dans leurs obligations, car il a voulu que les enfants scouts aient une discipline, qu’ils soient tous et partout exemplaires pour que le pays ait confiance en eux dans les jours à venir. Son souhait est que les bonnes actions quotidiennes qu’ils font, témoignent de l’amour et l’ obéissance, en respectant les autres. Quant à leur salutation, elle signifie que le plus grand protège le plus petit et le plus petit obéisse au plus grand.Le commissaire général des Scouts au niveau national Magnus Mahonda, a dit qu’ils se sont rassemblés pour commémorer le 161e anniversaire du fondateur du scoutisme sous le thème : « Scout vers une cohabitation pour un Burundi paisible.» Ils ont préféré ce thème parce que le scout dans toutes les actions qu’il mène met en avant la bonne action quotidienne qui montre l’appui de l’autre, tout cela se manifeste par la volonté d’avoir la paix. Même dans les activités de tous les jours dans leurs groupes,  ce n’est pas seulement la formation en rapport avec le mouvement ; ils se souviennent aussi du thème de l’année. Du côté des Guides, Aline Grâce Nijimbere dit que le thème est : «Développons le guidisme actif pour créer un changement positif dans la communauté.» Elles ont choisi ce thème pour interpeller toutes les Guides du Burundi à vivre honnêtement, à être des membres actives, des modèles partout où elles se trouvent et de doubler d’efforts pour développer leur pays qui est le Burundi. Les cérémonies ont commencé par un défilé, une messe, le don du sang et, se sont clôturées par des danses et des jeux. 
François Habonimana(Stagiaire)

Ouvrir