Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RELIGION> Journée de jeûne et de prière

Les chrétiens, catholiques et non catholiques, sont interpellés par le pape François

 

Cette année, pendant la période de Carême, les chrétiens catholiques ont été recommandés par le pape François de prendre une journée spéciale pour la prière et le jeûne en vue de demander la paix pour le Soudan du Sud et la République démocratique du Congo. Dans la journée du 23 février, les Burundais ont aussi été interpellés dans cette prière et ce jeûne afin de prier pour la paix durable dans leur pays. Cela émane d’une déclaration de la Conférence des évêques catholiques du Burundi.  

 

Le jeûne est une privation momentanée de nourriture et/ou de boissons  ainsi que des penchants, afin de se consacrer à la prière et à la méditation de la Parole de Dieu. Cela se fait dans le but d’obtenir le soutien de l’Eternel. C’est dans ce but que le pape interpelle les chrétiens catholiques et ceux qui veulent se joindre à eux à observer la journée du 23 février 2018 comme une journée de prière et de jeûne. Selon le pape, Dieu écoute et entend les cris de ses enfants. De nos jours, des nations vivent en guerres et en conflits conduisant la population à désespérer et à fuir leurs pays. A côté  de cette prière et de jeûne, le pape demande aux chrétiens de revoir leurs comportements face à ce qui se passe autour d’eux. De faire un examen de conscience et de se demander ce que chacun pourrait faire pour qu’il y ait une paix durable autour de lui. La paix est une responsabilité de tout un chacun.A ces propos, les avis des chrétiens catholiques et non catholiques divergent. Un chrétien non catholique soutient la déclaration du pape. Pour lui, cela est une bonne chose car le monde a besoin de paix. Sans la paix, l’on ne peut s’épanouir. Jeûner pour tout chrétien devrait être fait à volonté. Mais cela n’empêche pas que ça se fasse si un chef spirituel le demande. C’est dans la continuation de cette pratique de tous les jours. Cela aide ceux qui ne le font pas à se rappeler qu’ils devraient être proches de Dieu.S’agissant de rester dans l’optique du carême, les chrétiens catholiques  disent qu’une seule journée n’est pas une entrave. Mais, que ceux qui peuvent le faire souvent le fassent.Il est donc  important de signaler que le jeûne ne consiste pas à se priver de nourriture et de boissons seulement comme beaucoup le pensent. C’est pour cela que les chrétiens devraient être sensibilisés sur cela car il s’avère que beaucoup se bornent à la nourriture et à la boisson seulement. Le  pape dit qu’en se privant  de ce que l’on aime le plus pour se mette au service des autres, et en priant, les chrétiens pratiquent ainsi le carême et les exhorte à prier pour la paix dans les nations en guerre. 
BLANDINE NIYONGERE

Ouvrir