Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PREMIERE DAME> Visite à l’orphelinat « Umunyasamariya w’imbabazi » de Buye

A côté des œuvres de charité, l’orphelinat a également créé de l’emploi

00aaaabLa Première dame du Burundi, Denise Nkurunziza, a visité l’orphelinat    «Umunyasamariya w’imbabazi» de Buye, le mardi 02 janvier 2018. L’objectif était de partager la joie avec les orphelins de ce centre tenu par la Fondation « Buntu ». Ledit orphelinat élève en ce moment vingt-sept enfants depuis qu’il a débuté ses activités de charité le 16 avril 2017.


Cet orphelinat a été construit et est tenu par la fondation « Buntu » dirigée par la Première dame Denise Nkurunziza. Il est construit sur la colline Buye de la commune Mwumba en province de Ngozi. Actuellement, il héberge 27 enfants. Parmi eux, des orphelins et des enfants dont leurs parents ont des difficultés tels que les troubles mentaux. A l’occasion des fêtes de Noël et de Nouvel An, la Première dame a partagé la joie avec ces enfants en leur donnant des limonades, et d’autres produits alimentaires, etc.Visitant différentes habitations de ces enfants, la Première dame a rendu grâce à Dieu pour la bonne santé de ces enfants qui, au départ, vivaient dans la précarité. Elle a donné l’exemple des jumeaux qui ont été les premiers à être admis dans cet orphelinat le 16 avril 2017. Ils sont très bien portants et font la fierté de la fondation « Buntu » comme aînés du centre.L’épouse du chef de l’Etat a signalé qu’il y a plus d’un mois, la fondation a récupéré une femme qui avait des troubles mentaux excessifs de telle façon qu’elle ne pouvait plus se rappeler qu’elle avait un enfant. La fondation l’a amenée à l’hôpital neuropsychiatrique de Kamenge et son enfant a été admis à l’orphelinat. Actuellement, la malade commence à réclamer son bébé et c’est un signe qu’elle recouvre de temps en temps sa raison.


L’orphelinat a créé aussi de l’emploi

Cet orphelinat emploie des gens à temps plein et d’autres qui prestent ponctuellement. Et tous y gagnent la vie selon le cas. Denise Nkurunziza a également rendu grâce à Dieu de voir que l’orphelinat « Umunyasamariya w’imbabazi » a créé de l’emploi aux jeunes diplômés sans emploi. Elle a donné l’exemple d’une jeune fille qui a étudié à l’Ecole technique de Buye et qui, après avoir réussi à l’examen d’Etat, en attendant d’aller à l’université, gagne sa vie au quotidien grâce au centre. Et Mme Nkurunziza de remercier cette fille qui a accepté de travailler alors que d’autres avaient refusé arguant que ce travail ne leur convenait pas vu leur niveau d’études. Et de faire remarquer que, comme il n’y a pas de métier sale, il n’y a pas non plus de travail à négliger.

Amédée Habimana

Ouvrir