Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

1er NOVEMBRE > Solennité de la Toussaint

«Réactiver en nous la flamme de purification quotidienne »

 

DSC 3683Le 1er novembre de  chaque année, les chrétiens célèbrent la solennité de la Toussaint. A la Cathédrale Régina Mundi où beaucoup de fidèles s’étaient rassemblés pour commémorer cette fête, le prêtre a expliqué que l’une des significations de la solennité de la Toussaint est de  réactiver en nous la flamme de purification quotidienne. 

 

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toutes sortes de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux» lit-on dans l’évangile du jour (Mt5,1-12a).Dans son homélie, abbé Dieudonné Nibizi, le prêtre qui a dit la messe de 8 h15 à la Cathédrale Régina Mundi, a indiqué que, dans l’Eglise, la vénération des saints occupe une place importante dans les liturgies. «Le culte s’est développé vers la fin du 4e siècle. La foi des fidèles s’est activée autour du sang des martyrs, des témoins du Christ qui sont allés jusqu’au bout. Ce sont ceux-là dont nous avons entendu parler dans l’Apocalypse qui ont lavé leurs habits dans le sang de l’Agneau», a-t-il dit. Il a expliqué que les communautés se sont développées autour des personnes, des témoins là où elles ont versé du sang. « C’est là où l’on se réunissait pour célébrer ce courage, ce témoignage. C’est ce que nous célébrons aujourd’hui, nous aussi, en célébrant le prolongement», a précisé l’abbé Nibizi. 

Les saints sont tous ceux qui ont cherché le Seigneur

Selon lui, les saints sont tous ceux qui ont cherché le Seigneur, ceux qui ont vécu la pauvreté spirituelle, ceux qui pleuraient la misère et l’injustice autour d’eux, etc. « Ce sont ceux-là qui ont été persécutés parce qu’ils luttaient pour la justice. C’est donc tous les justes, ce sont tous les hommes et femmes qui ont lutté dans leurs cœurs et dans leurs corps pour rester attachés au Christ. C’est ça la sainteté. Fêter la Toussaint, c’est redire que l’Eglise est sainte parce que nous sommes tous invités à la sainteté. Fêter la Toussaint, c’est aussi réactiver en nous la flamme de purification quotidienne», a expliqué le prêtre. 

Grâce-Divine Gahimbare

Ouvrir