Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENTRETIEN> Avec le charge de la Communication de la communauté Sant’Egidio

Une assistance tant morale que matérielle aux enfants en situation de rue

 

IMG 005Dans la ville de Bujumbura comme dans d’autres villes de l’intérieur du pays, les enfants en situation de rue ne cessent de circuler dans les différents quartiers. C’est ainsi que la communauté sant’Egidio a inclus dans ses tâches l’assistance tant morale que matérielle à ces enfants en situation de vie défavorable. Jeans Claude Nsabimana, chargé de la communication dans ladite communauté révèle cette bonne action à la rédaction du journal Le Renouveau lors d’un entretien.   

 

« C’est un problème global qui nécessite aussi une réponse globale », introduit M.Nsabimana. S’agissant d’une communauté chrétienne catholique ouverte aux chrétiens  de diverses religions, elle a  pour objectif de « vivre la parole de Dieu en action ». Partant de ce principe, c’est ainsi que la communauté  appelle ses membre à l’assistance des vulnérables y compris ces enfants en situation de rue. Selon le chargé de la communication dans cette communauté, le travail d’assister ces vulnérables en situation de rue n’est pas une tâche de sant ‘Egidio  seulement, mais celle-ci est  une pépinière de réflexion qui agit bien sûr mais qui compte éveiller la conscience des autres comme le gouvernement et autres organisations pour agir à ce problème aussi.

Quelle est la tâche de la communauté Sant ‘Egidio ? 

Le chargé de la communication rappelle d’abord que les enfants en situation de rue sont quelque fois violents. C’est  pourquoi ils commencent d’abord par l’éducation à la non violence, à la paix pour qu’à cette vie critique que ces enfants mènent dans la rue, ils n’y ajoutent pas des querelles de tout le temps, mais de vivre l’harmonie et la concorde dans leur milieu de vie. Des écoles de paix sont créées à cette intention à Musaga, à Kinama, à Kanyosha, à Gikungu et à l’interieur du pays  Pour les enfants qui fréquentent les rues la journée et qui rentrent le soir, il ya ceux dans leur esprit renait l’engouement de retourner à l’école ; et la communauté  les assiste en ce qui concerne le matériel scolaire. Ici le chargé de la communication compte 90 enfants assistés de cette façon. La 3e activité faite par la Communauté sant’Egido est qu’il ya une maison à son siège où ces enfants entrent librement pour se reposer, boire de l’eau ou laver leur habits. Une petite parcelle leur est aussi réservée pour la culture des légumes et une fois par semaine on prépare de la pâte et des légumes pour manger ensemble. C’est donc une façon d’occuper utilement ces enfants  pour qu’à leur tour ils se sentent à l’aise. Le chargé de la Communication à Sant ‘Egidio se réjouit  aussi du bon fruit de cette bonne action parce qu’il compte environ 200 enfants qui ont été tirés de la rue depuis 2005 et dont certains ont déjà  terminé l’école secondaire et d’autres sont encore sur le banc de l’école. En terminant, M.Nsabimana rappelle que leur service ne se limite pas seulement aux enfants en situation de rue, mais qu’ils assistent aussi les prisonniers et les personnes à l’âge de la retraite.  

Eric Sabumukama (stagiaire)

Ouvrir