Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMERCE> Petit marché de Nyakabiga

Il s’est reconstitué après la crise de 2015

 

DSC08351Le petit marché de Nyakabiga a retrouvé son visage d’antan dans la mesure où presque tous les vendeurs qui y exerçaient leurs activités sont revenus après le retour de la paix et de la sécurité dans la zone Nyakabiga. La plupart des commerçants avaient déserté ce marché à cause de l’insécurité qui sévissait dans certains quartiers de la municipalité de Bujumbura comme Nyakabiga, Cibitoke et Musaga.  

 

Le petit marché de Nyakabiga situé dans le quartier Nyakabiga III s’est reconstitué après la crise de 2015. Le quotidien « Le Renouveau» l’a dernièrement observé  lorsqu’il était de passage dans cette zone de la commune urbaine de Mukaza. Tenez ! L’on se souviendra qu’avec la crise de 2015, beaucoup de marchands avaient fui vers des quartiers où la paix et la sécurité n’étaient pas perturbées. Il y a lieu de citer par exemple les zones Rohero, Buyenzi, Bwiza, Kamenge et Kimana. Remarquons que la zone Nyakabiga n’était pas la seule à connaître la perturbation de la sécurité. Les autres zones sont, notamment, Musaga et Cibitoke. Après la restauration de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du pays, les vendeurs du petit marché de Nyakabiga ont repris leurs activités commerciales comme avant. C’est ainsi que ce petit marché est achalandé. Il y a beaucoup de vivres sur les étals. Nous y avons vu des tomates, des aubergines, du fretin, des avocats, des légumes, du haricot et du riz, etc.. Les échoppes se trouvant  à ses alentours fonctionnent normalement. Le quotidien « Le Renouveau» s’est entretenu avec certains marchands qui ont estimé qu’ils exercent leurs activités normalement.  Cependant, quelques intervenants ont évoqué le problème d’exigüité dudit marché. C’est pour cette raison qu’il existe même des vendeurs qui étalent leurs marchandises à côté de l’avenue séparant le campus Mutanga et le quartier Nyakabiga III. Ils souhaitent que l’autorité habilitée leur trouve un terrain adéquat qui pourrait leUR épargner des accidents de roulage. Il est à noter que l’avenue susmentionnée est très fréquentée par des véhicules. 

Masta Shanani

Ouvrir