Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CEA> Plaintes des Etats-Unis

Contre l’interdiction de vêtements et chaussures d’occasion

 

Les Etats- Unis se plaignent de l’interdiction imposée par l’Afrique de l’Est sur ses vêtements d’occasion. Le représentant du Commerce des Etats-Unis explique qu’à part que cette interdiction impose des épreuves aux industries américaines fabriquant les vêtements d’occasion, elle viole aussi les règles de la loi sur la croissance et les possibilités en Afrique

 

Le représentant du Commerce des Etats-Unis a dit le mardi 20 juin 2017 qu’il examine les avantages commerciaux sur le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda. Il l’a dit après les plaintes des Etats- Unis contre l’interdiction décidée par l’Afrique de l’Est sur les vêtements d’occasion.
L’Association des matériaux secondaires et des matériaux recyclés a déposé une pétition protestant que cette interdiction impose les épreuves significatives sur les industries fabriquant les vêtements d’occasion et viole aussi les règles de la loi sur la croissance et les possibilités en Afrique
«Le représentant du commerce des Etats-Unis et les agences commerciales alliées évalueront les allégations contenues dans la pétition et examineront si le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda remplissent les conditions d’éligibilité à la loi sur la croissance et les possibilités en Afrique », a dit le représentant du Commerce des Etats-Unis dans un discours.
Ce changement suit la décision de six pays de la Communauté est-africaine, à savoir le Kenya, le Burundi, le Soudan du Sud, le Rwanda, l’Ouganda et la Tanzanie qui interdisent complètement l’importation des vêtements et chaussures d’occasion dès 2019.
Le programme commercial de la loi sur la croissance et les possibilités en Afrique va dresser les pays sub-sahariens qui remplissent certaines des conditions statutaires d’éligibilité incluant l’élimination des obstacles au Commerce des Etats- Unis et investissements.

Traduit de l’anglais par claude hatungimana (Stagiaire au Département de la Documentation)

 

Ouvrir