Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ONPR> Bilan du premier semestre 2017

Lutte contre la fraude de ses prestations

 

onprL’Office national des pensions et risques professionnels des fonctionnaires, des magistrats et des agents de l’ordre judiciaire(ONPR) a remis à l’opinion le bilan de ses activités réalisées au cours du premier semestre 2017. Une campagne de recensement physique des bénéficiaires dans toutes les communes du pays dans le but de lutter contre la fraude de ses prestations est l’une de ses réalisations du premier semestre.

 

Dans un point de presse qu’il a animé le lundi 19 juin 2017, le directeur général de l’Onpr, Valentin Bagorikunda, a indiqué que le coût total des charges en matière de pension jusqu’au mois de mai 2017 est de 2 286 145 453 FBu tandis que celui des risques professionnels s’élève à 134 032 853 FBu. Dans la même période, il a dit que l’Onpr a continué à enregistrer les produits techniques pensions et produits techniques professionnels qui lui ont permis de faire face aux charges ci-dessus. Au cours de ce premier trimestre, a continué M. Bagorikunda, l’Onpr a pu accomplir beaucoup d’autres activités. A titre illustratif, il a dit que l’Office a déployé ses cadres et agents à travers toutes les communes du pays pour une campagne de recensement physique des bénéficiaires dans le but de lutter contre la fraude de ses prestations.
Dans le cadre du renforcement de la bonne gouvernance, des réunions de tous les organes statutaires ont été régulièrement tenues conformément à la loi. En ce qui concerne le secteur de la communication, M. Bagorikunda a dit que l’Onpr a produit et a publié des articles sur son site web. Dans la même optique, il a dit que l’Office a reconfiguré son site Internet. En vue d’atteindre un large public, il a mentionné que des réseaux sociaux, notamment Tweeter, ont été intégrés dans la communication de l’Onpr. « Des émissions sur ses prestations ont été animées sur une radio de la place », a-t-il indiqué. Au début de l’année, ledit responsable a signalé que l’Onpr a communiqué à ses affiliés par message leurs notes en points pour qu’ils sachent l’évolution de leurs cotisations année par année. L’Onpr utilise désormais davantage les nouvelles technologies de l’information et de la communication modernes dans le cadre de l’amélioration de la qualité des ses prestations.

Construction du siège de l’institution

Dans le cadre de la valorisation du patrimoine de l’Office, M.Bagorikunda a informé que l’étude de faisabilité et de rentabilité des projets exécutables de certains terrains est à la dernière étape. Il s’agit des terrains sis à Vyegwa à Ngozi et à Karera en province de Gitega. « L’Office est aussi en train de mener des études préalables en vue de construire un immeuble dans sa parcelle de Bujumbura. Cet immeuble abritera le siège de l’institution ».
M. Bagorikunda a indiqué que l’Office a investi des fonds par le biais des souscriptions aux bons et obligations de Trésor. Il a dit que l’institution a fait cela dans le souci d’assurer la pérennité et la viabilité de ses régimes. L’Office a aussi effectué un placement dans une banque. Une formation en système intégré de gestion des performances est en train d’être dispensée à l’Onpr dans le cadre du renforcement des capacités du personnel. Le directeur général de l’Onpr a précisé que l’office compte 93 464 affiliés dont 78 832 enseignants, 14 173 non enseignants et 459 fonctionnaires en position de détachement. L’Office s’occupe de 5 201 bénéficiaires des prestations de pension dont 565 ayant-droit des fonctionnaires assassinés en 1971 et 374 bénéficiaires des prestations des risques professionnels.

Vincent MBONIHANKUYE

Ouvrir