Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Municipalité de Bujumbura> Les enfants en situation de rue

Ils développent un comportement de mendier et de voler

 

Aujourd’hui, on croise beaucoup d’enfants dans les rues et avenues des quartiers de la ville de Bujumbura.

 

On était habitué à rencontrer les enfants qui font la mendicité dans des lieux beaucoup plus fréquentés par les gens. Mais, il s’observe un autre comportement chez ces enfants, au lieu de se positionner pour mendier, ils sillonnent dans les quartiers, surtout du centre ville avec d’autres objectifs. Le constat est qu’ils font semblant d’être mendiants pour voler sans être suspectés. En effet, ils sont souvent surpris en train de voler les rétroviseurs des véhicules, les clignotants et autres pièces faciles à arracher. Ce n’est pas seulement cela, quand ils circulent, ils jettent des coups d’œil dans les véhicules pour voir des objets qui seraient à la portée de leur main. Une fois les gens à bord de ce véhicule distraits, ces enfants prennent ces objets. Ou si une personne dépose quelque chose par terre et qu’elle est un peu distraite, elle a peu de chances de le retrouver. Et pour échapper à la vigilance des gens, ces enfants font toujours semblant de mendier. Quand ils trouvent l’occasion d’arracher quelque chose, ils courent. Et comme les gens croient que les voleurs sont le plus souvent des gens d’un âge un peu avancé, on ne croit pas immédiatement que ces enfants auraient volé quelque chose. Le plus souvent on a l’impression qu’ils auraient plutôt endommagé quelque chose, rien que ça. Et sur ce, les gens ne se précipitent pas pour les arrêter. Soyons vigilant ! ce n’est pas seulement cela, les forces de l’ordre doivent agir vite car, s’ils commencent à développer ce comportement à leur âge qui est compris le plus souvent entre 10 et 13 an, on ne sait pas ce qu’ils seront à 18 ans. Mais, quand ils font la mendicité uniquement, leurs parents savent le plus souvent ce qu’ils font. Il arrive même qu’ils mendient sous l’encadrement de leurs parents. Espérons, pour l’amour du ciel que les parents vont se ressaisir pour ne pas contribuer dans le développement de ce comportement des enfants qui prennent tout objet de valeur qu’ils rencontrent sur leur passage.
Alfred Nimbona

Ouvrir