Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNAP> Evolution de la violence armée : Janvier à Décembre 2 015, Janvier-Décembre 2016

Entre cette période, 2 210 incidents avec 3 186 victimes contre 1 122 avec un total de 1 808 victimes ont été rapportés

 

Lors de l’atelier de sensibilisation communautaire pour la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, Mme Nina Niyubahwe, secrétaire permanent chargé de la communication et sensibilisation à la CNAP et en même temps superviseur de l’unité de collecte des données de l’Observatoire de la violence armée (OVA) de la CNAP a présenté brièvement des activités réalisées dans le domaine du monitoring de la violence armée avec des statistiques ponctuelles en provenance des sources très variées.

 

Au cours de la période de janvier à décembre 2 015, elle a indiqué que 2 210 incidents avec 3 186 victimes ont été rapportés par les différentes sources qui alimentent l’OVA. Pour l’année 2016, elle a ajouté que le total des incidents s’élevait à 1122 avec un total de 1 808 victimes. «Pour les deux périodes, la mairie de Bujumbura est la province qui compte le plus grand nombre d’incidents comparée aux autres provinces. Et la majorité de victimes et d’auteurs sont des hommes ayant l’âge compris entre trente et trente-quatre ans pour les victimes ainsi qu’entre vingt-cinq et vingt neuf ans pour les auteurs », a informé Mme Niyubahwe.
Cette dernière a aussi mentionné que sur un total des armes répertoriées par l’OVA, la moitié de celles qui ont été utilisées sont des ALPC avec 52,17% pour l’année 2 015 contre plus d’un tiers d’armes blanches pour l’an 2 016, 39,98%.

Augmenter les sources d’information par province

En termes de source d’information de l’OVA, Mme Niyubahwe a précisé que la police vient en première position suivie par les formations sanitaires ainsi que les antennes provinciales de la CNAP en 2 015. Pour ce qui est de l’année 2 016, la police vient également en première position suivie des antennes provinciales de la CNAP. Comme perspectives d’avenir, Mme Niyubahwe a signalé que la CNAP prévoit d’améliorer le système de collecte d’informations et établir des partenariats avec d’autres organes étatiques et non étatiques ; encourager les partenaires à couvrir les provinces mal desservies et à s’impliquer dans la vérification de l’information fournie à l’OVA ; organiser des séances d’information et de sensibilisation à l’endroit des partenaires sur l’OVA au niveau des provinces et la mise en œuvre de la stratégie de communication de l’OVA en vue de contribuer au partage et à la dissémination de l’information sur la violence armée au Burundi ainsi que l’opérationnalisation du réseau de journalistes sur l’OVA pour le partage et la dissémination de l’information, etc.

Avit Ndayiragije

Ouvrir