Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Fête de Pâques> A la paroisse Saint Michel

« Allons témoigner la résurrection du Seigneur Jésus-Christ partout où nous sommes»

 

DSC 1172Chaque année, le monde entier célèbre la fête de Pâques. Cette année, la fête de Pâques a été célébrée le dimanche 16 avril 2017. Et la rédaction du quotidien burundais d’information Le Renouveau s’est rendue à certaines églises de la capitale burundaise pour se rendre compte de la situation. « Tous les chrétiens de la paroisse Saint Michel sont appelés à aller témoigner la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ partout où ils sont ».

 

L’évangile du jour était tirée de celle de Saint Jean, chapitre 20, du premier verset au 20 e verset où on dit que le dimanche de Pâques, Marie de Magdala se rendit très tôt le matin au tombeau et trouva que la pierre est déjà enlevée du sépulcre. Directement, elle retourna pour aller dire aux disciples ce qui s’est passé, que le corps de Jésus n’est plus dans le tombeau et que personne ne sait où on l’a mis. En effet, tous les disciples n’avaient pas compris que, d’après l’Ecriture, Jésus devait ressusciter.
Dans son homélie, abbé Casimir Nkengurutse, de la paroisse Saint Michel, a indiqué que comme Saint Paul l’a dit aux Colossiens, tout le monde doit comprendre que Jésus-Christ est ressuscité avec nous. « Si donc nous sommes ressuscités avec Jésus-Christ, nous devons rechercher les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachons nous également à la réalité d’en haut, et non à celle qui est sur la terre », a insisté abbé Nkengurutse. Ce dernier a ajouté que pour chercher tout cela, nous devons d’abord aimer nos prochains, aller témoigner la résurrection de notre Seigneur et semer l’amour et la paix partout où nous sommes.

« Aimons nos prochains comme Dieu nous a aimés »

« Si nous aimons nos prochains comme Jésus nous a aimés, sachons bien que nous marchons aussi dans le chemin du Seigneur et nous serons également les premiers à entrer au royaume de Dieu. Mais, si nous n’aimons pas nos prochains, nous haïssons directement Dieu parce que ce dernier nous a créés à son image. Et pour cela, nous sommes très loin du royaume de Dieu », a affirmé M. Nkengurutse. Il a terminé son homélie en interpellant encore les chrétiens de la paroisse Saint Michel à rechercher toujours les choses d’en haut, et non celles de la terre.

Avit NDAYIRAGIJE

Ouvrir