Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENTRETIEN> Sexualité précoce chez les jeunes

Le rôle des parents est primordial dans l’éducation sexuelle des enfants

 

DSC 0641De nombreux jeunes se livrent précocement à la vie sexuelle. Ils entretiennent très tôt des relations intimes avec les personnes de leur âge ou celles qui sont plus âgées. Dans bien des cas, cette situation met leur avenir en péril.

 

L’adolescence représente une délicate phase de transition entre l’enfance et l’âge adulte, où les jeunes développent leur personnalité et construisent leur identité. C’est précisément en cette période que les jeunes s’interrogent sur leur nature et leur orientation sexuelle.
En effet dans beaucoup de pays africains notamment au Burundi, la sexualité reste jusqu’à maintenant un sujet tabou. Les parents n’osent pas dialoguer avec leurs enfants sur l’éducation sexuelle. Et pourtant, ils devraient être la principale source d’éducation de leurs enfants au lieu de les laisser chercher cette connaissance ailleurs.
Il faut souligner que même dans l’enseignement, on n’a pas conçu de cours sur la sexualité alors que c’est une question qui préoccupe la société toute entière.
Comme l’indique une fille avec laquelle nous nous sommes entretenues mais qui a requis l’anonymat : « ce sont mes amis de classe qui m’ont dit ce que c’est faire les relations sexuelles et m’ont cherché un copain. J’étais en 7è, ma mère ne m’avait rien dit . Aujourd’hui, j’ai un enfant d’une année à cause de ça je n’ai pas pu continuer les études comme les autres jeunes de mon âge ».
Un autre nous a fait savoir qu’il a commencé à faire les relations sexuelles à l’âge de quatorze ans car il avait de mauvais compagnons. « Certains de mes amis ont attrapé le sida et d’autres des maladies sexuellement transmissibles, les autres ont succombé à la suite de l’avortement », a-t-il ajouté.
Pour combattre ce fléau, il faut renforcer et soutenir les programmes d’éducation sexuelle dans les écoles primaires et secondaires. Et le rôle des parents est primordial

Liliane Butoyi (stagiaire)

Ouvrir