Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TEMOIGNAGE> Sur les problèmes rencontrés par les mères d’enfants en situation de handicap

Certaines éprouvent un sentiment de culpabilité

 

Dans toutes les sociétés, avoir un enfant en situation de handicap donne des blessures profondes pour les parents, surtout pour les mères. Ces dernières rencontrent beaucoup de difficultés dès la naissance d’un enfant handicapé et certaines éprouvent un sentiment de culpabilité.

 

Quand les parents attendent un enfant, ils souhaitent qu’il naisse sans handicap. Mais si l’enfant nait avec un handicap quelconque, ils doivent l’accepter tel qu’il est, ainsi que les souffrances qu’apporte cette situation. Tous les parents, c'est-à-dire le père et la mère, partagent la souffrance au niveau moral. Mais en ce qui concerne la fatigue liée à l’éducation de cet enfant, les mères disent qu’elles sont plus concernées que les pères. A. K. une femme qui a un enfant qui vit avec un handicap physique, a indiqué qu’avoir un enfant en situation d’handicap n’est pas une chose facile à vivre. « Toutes les mères ayant un enfant en situation de handicap ne vivent pas cette situation de la même façon, étant donné que les types de handicaps sont différents. Mais, ce qui est sûr, toutes ont un sentiment d’une souffrance énorme », a souligné notre source. A. K. a indiqué qu’à part les souffrances psychologiques, la fatigue liée aux soins de l’enfant est énorme. Aussi, lorsqu’on a un enfant en situation de handicap, il y a des moments où l’on s’occupe de cet enfant en laissant de côté les autres. « Mon enfant étudie maintenant en troisième année primaire, je me lève très tôt pour m’occuper de ses soins en attendant que le taxi vélo qui l’amène à l’école arrive. Et je laisse les préparatifs des autres enfants à la domestique»
Notre source a déploré le fait qu’il y ait des parents qui cachent leurs enfants en situation de handicap. Elle a pris l’occasion pour interpeller ces parents à les laisser vivre comme les autres enfants. Elle a indiqué qu’eux aussi ont besoin d’aller à l’école car ils ont besoin d’un bon avenir. Notre interlocutrice a fait savoir qu’au départ, certaines mères se sentent coupables de cette situation. Mais en réalité, chaque parent devrait d’être libre et ne pas se culpabiliser, enfin de profiter des choses spéciales et merveilleuses qu’apportent un enfant en situation de handicap malgré la souffrance et la fatigue.

Fidès Ndereyimana

Ouvrir