Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SOCIETE> Les problèmes rencontrés par les femmes mariées illégalement

Elles sont renvoyées comme des servantes

 

Les femmes qui sont mariées illégalement rencontrent beaucoup de difficultés dans leur vie quotidienne. Au moindre désaccord, elles sont renvoyées comme des servantes et les enfants issus d’un tel mariage sont victimes de cette situation.

 

Dans les couples qui vivent dans l’illégalité, ce sont les femmes et les enfants qui subissent les conséquences de cette situation. C. N est une femme qui vit avec son mari sans qu’lls soient inscrits à l’état civil. Elle a fait savoir qu’elle rencontre des difficultés énormes dans la vie de tous les jours. Elle a indiqué que son mari ne lui donne rien comme ration et c’est elle qui doit subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants. Et le problème est qu’elle n’a pas le droit de réclamer quoi que ce soit, étant donné qu’elle s’est mariée dans l’illégalité. Elle a révélé qu’elle trouve difficilement le repas quotidien pour nourrir ses enfants. Elle remercie ainsi aux bienfaiteurs qu’ils lui viennent en aide souvent.
A la question de savoir pourquoi elle a accepté de se marier illégalement, elle a répondu quand elle a remarqué qu’elle est tombée enceinte. Face à cette situation, elle a révélé qu’elle n’avait pas d’autres choix que d’aller vivre avec la personne qui l’avait engrossée. Mais, en réalité, elle ne pensait pas que les problèmes qu’elle rencontre aujourd’hui allaient arriver. «Mon mari est un motard et c’est vrai qu’il gagne peu, mais le problème est qu’il ne me donne rien de ce peu qu’il gagne», a-t-elle regretté.
Concernant les enfants, notre interlocutrice a indiqué qu’ils ne sont pas contents de cette situation. Elle a signalé que l’aîné commence à connaître la vérité et demande pourquoi son père ne leur donne pas la ration, alors qu’il travaille tous les jours. Et la mère ne sait pas la réponse à donner à son enfant. Les conséquences sont nombreuses, car même les enfants ne vont pas à l’école à cause du manque de moyens, a-t-elle précisé.
Notre source a interpellé toutes les filles qui ne sont pas encore mariées d’éviter les grossesses non désirées, car elles sont à la base de l’existence des couples illégaux .Et pour l’intérêt des enfants, les hommes devraient savoir que les problèmes subis par les mères affectent les enfants. En cas de renvoi de la mère, les enfants n’ont pas où aller, car les membres de la famille de la mère ne les acceptent pas. En général, ces conséquences freinent le bon développement des enfants que ce soit au niveau intellectuel ou affectif.
Fides Ndereyimana

Ouvrir