Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Délinquance juvénile>La consommation de la drogue par les jeunes

Elle peut être une porte ouverte vers des habitudes dommageables et graves

 

IMG 10898La consommation de la drogue par les jeunes est une réalité dans notre pays. Elle est plus observée chez les adolescents, où pendant cette période, les jeunes veulent expérimenter de nouvelles propices qui les poussent à adopter des comportements à risque.

 

Le problème de la consommation de la drogue au Burundi reste préoccupant même si des mesures sont prises pour y faire face. La population la plus concernée par cette situation est celle constituée de jeunes. Certains d’entre eux en consomment pour en faire de l’expérience ou pour se divertir. Dans le témoignage que l’un des jeunes qui prend de la drogue nous a accordé, il a expliqué les raisons qui le poussent à consommer de la drogue et ses conséquences.
N.F, un jeune étudiant, a indiqué : « J’ai commencé à prendre de la drogue dès l’adolescence avec des amis dans les ligalas. Avant, c’était pour goûter et me rapprocher avec mes amis, mais ça a pris une autre tournure parce que je suis devenu accro à ce produit ». N.F a ajouté que le contact avec la drogue peut s’avérer sans conséquences mais il peut également être une porte ouverte vers des habitudes dommageables et graves, particulièrement des problèmes liés à la dépendance. N.F a fait savoir que pour ses amis, nombreux d’entre eux consomment de la drogue afin d’atténuer les humeurs considérées indésirables et inacceptables tels que l’angoisse, la colère, la douleur, l’ennui, la dépression, etc.

Les conséquences de la consommation de la drogue.

Notre source a poursuivi en disant : « Depuis que j’ai commencé à consommer de la drogue, mon comportement a été de genre agressif, j’étais surexcité et il m’était devenu difficile de me concentrer pour étudier». D’autres volent afin d’avoir de l’argent pour acheter de la drogue. N.F a précisé que les jeunes d’aujourd’hui consomment des drogues en poudre plus dangereuses pour leur santé mentale.
Un échec scolaire, une dépendance à ces drogues, comportement irresponsable, problèmes de santé, tels sont les conséquences observés chez ces personnes.
Il indique que les parents peuvent empêcher leurs enfants de consommer de la drogue en leur parlant ouvertement des risques encourus avec la consommation de tels produits. Au lieu de culpabiliser leurs enfants, il convient aux parents d’aider ces derniers à sortir de cette situation. Il interpelle les autorités à faire arrêter et punir les personnes qui font le trafic de la drogue.
LORENE NUBWABO(Stagiaire).

Ouvrir