Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE EN CHARGE DU GENRE> Grandes réalisations en 2019

Réintégration de 3 683 enfants en situation de la rue parmi les actions menées

00000AQZSDFXCXWL’assemblée générale du personnel du ministère des Droit de la personne humaine, des affaires sociales et du genre tenu le 31 décembre était aussi une occasion de présenter les grandes réalisations qui ont marqué l’année  2019. En plus de celles évoquées  dans nos éditions antérieures,le ministre Martin Nivyabandi a  parlé d’autres actions réalisées dans différents secteurs de son ministère.

En ce qui est de la réintégration socio-économique des sinistrés, M. Nivyabandi  a indiqué que  le ministère  a réinséré, dans les familles et communautés, trois mille six cents quatre-vingt –trois  (3 683) enfants en situation de la rue et mille  deux cens soixante-trois (1 263) adultes mendiants. Aussi, six cents (600) personnes ont été sensibilisées dans le cadre de la vulgarisation de la Stratégie nationale de réintégration des sinistrés. Dans le même  cadre, 323 maisons ont été construites en faveur des victimes des pluies torrentielles de Nyaruhongoka et 1 150 lettres d’attribution des maisons ont été remises aux habitants des villages ruraux intégrés de Cibitoke, Makamba, Rutana, Bubanza, Rumonge et en mairie de Bujumbura. Plus de 800 personnes qui regroupent les habitants des villages ruraux intégrés (VRI) de Nyakazi, Musenyi, Nyabigina,  les populations environnantes et les leaders communautaires ont été sensibilisés sur l’accès aux opportunités  économiques résilientes et aux Mutualités de santé communautaires (MSC).Parlant de la loi régissant le Cadre d’organisation de la protection sociale, M.Nivyabandi a fait savoir qu’un projet de loi portant Cadre d’organisation de la Protection sociale a été adopté par le Conseil des ministres et qu’il est pour le moment sur la table du Parlement burundais. Un Comité national sur les droits des personnes handicapées a été aussi mis en place.Différentes actions ont été menées en vue de la promotion des droits humainsComme l’a indiqué le ministre Nivyabandi, des séances de sensibilisation à l’endroit des 375 jeunes affiliés aux partis politiques ont été menées sur les droits de l’Homme et la cohabitation pacifique. Les agents et cadres des juridictions supérieurs de la magistrature ont été  aussi formés.

Dans ce  cadre de la promotion des droits humains, le deuxième rapport périodique de la Charte  africaine des droits de l’Homme est disponible;  un rapport initial de la mise en œuvre de la Convention internationale des droits des personnes handicapées a été produit  et quatre rapports trimestriels sur la situation des droits  de l’Homme au Burundi ont été aussi produits. Et  dans le cadre d’assistance aux personnes dont leurs droits ont été violés, M. Nivyabandi a fait savoir que  sur 329 personnes retenues dans les cachots visités en 2019, 157 ont été  libérées, soit 47%.Dans le cadre de la promotion de la femme et l’égalité du genre, le ministre ayant les affaires sociales dans  ses attributions a parlé  entre autres du Programme national de renforcement des capacités économiques des femmes au Burundi qui a été  élaboré,  deux mille cinq cents trente-cinq (2 535) associations féminines regroupées autour de l’approche d’épargne et de crédit appelées « Nawe nuze » qui ont été suivies et encadrées, la mise en place des centres de prise en charges des victimes de violences  basées sur le genre, pour ne citer que ceux-là.Parmi les  facteurs de succès  de toutes ces réalisations, M. Nivyabandi  a  signalé le fait que tous les services de son ministère se sont appropriés du système de planification surtout à travers la mise en œuvre des plans d’actions trimestriels ainsi que l’initiation de l’approche de contrats de performance de tout le personnel dans tous les services  sous tutelle du ministère.

ERIC SABUMUKAMA

Ouvrir