Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Atrabu> Les initiatives pour réduire les accidents de roulage at

Sensibiliser tous les chauffeurs sur le code de la route

00000aertyL’Association des transporteurs du Burundi (Atrabu) regroupe plusieurs associations de divers modes de transport. Le président de l’Atrabu, Bosco Minani  a signalé que dans le but de réduire les risques d’accidents de roulage, surtout dans les villes, l’organisation de séances de formation sur le Code de la route, à l’endroit des chauffeurs de toutes les catégories est l’une des initiatives de l’association.


Dans un entretien accordé à la rédaction du journal Le Renouveau, M. Minani, président de l’Atrabu, a indiqué que, lors de l’exercice de leur métier de transport, beaucoup de chauffeurs rencontrent des difficultés, le plus souvent liées à la méconnaissance de certaines règles qui régissent le transport.   «C’est très dommage de voir un chauffeur qui roule dans un endroit interdit ou qui utilise son téléphone alors qu’il est au volant de son véhicule. C’est ce genre d’erreurs considérées comme banales alors qu’elles causent beaucoup d’accidents de roulage surtout dans les villes », a mentionné M. Minani

« Le renforcement des capacités des membres de nos associations, une des priorités »

A la question de savoir ce que l’Atrabu prévoit de faire dans le but d’améliorer la sécurité routière afin d’éviter les accidents de roulage, M. Minani a informé que l’Atrabu travaillera en collaboration avec  ses différents partenaires afin de faire du transport un métier de qualité en donnant de la valeur ajoutée aux pratiquants. Dans cette même perspective, a-t-il dit, des réunions de sensibilisation sur le Code de la route seront organisées bientôt à l’endroit de tous les chauffeurs  membres de l’Atrabu.  Il a affirmé qu’avec cette formation, chacun apprendra ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Ce qui aura un impact positif sur la sécurité routière. « Nous leurs demandons aussi de créer des contacts avec les institutions de micro finances afin de pouvoir accéder aux micro crédits pour mettre en oeuvre leurs petits projets de développement », a insisté M. MinaniPour terminer, il a interpellé tous les chauffeurs à adhérer dans de telles associations afin de bénéficier des avantages qui leur permettront d’améliorer leur métier ainsi que leurs conditions de vie.

Avit Ndayiragije

Ouvrir