Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE URBAINE DE KAMENGE> Mise en application de l’éclairage public dans les ménages

La plupart des ménages ont répondu à l’appel

00012aazertyuiDepuis que la mairie de Bujumbura a pris la décision qui exige à la population d’installer des lampes d’éclairage public dans les ménages, le constat est que la plupart des ménages ont déjà répondu à cet appel en zone urbaine de Kamenge. Selon la cheffe de cette zone, Espérance Hakizimana, cela est d’une importance capitale du fait que les lieux bien éclairés font que les malfaiteurs manquent d’endroit où ils peuvent se cacher.


La mairie de Bujumbura a pris la décision obligeant les citadins de toutes les communes urbaines de Bujumbura d’installer des lampes d’éclairage public dans les ménages. Depuis la prise de cette décision, le constat est que la plupart des ménages en zone urbaine de Kamenge ont déjà répondu à cet appel.L’installation des lampes d’éclairage public dans les ménages est une décision qui est venue au moment opportun. A la tombée de la nuit, les malfaiteurs se cachaient dans des endroits non éclairés pour commettre des vols, des viols ou d’autres bavures.  La population se réjouit de cette décision parce que la sécurité s’est améliorée, surtout pendant la nuit. Elle a précisé que c’était difficile d’aller seul dans un lieu car on s’attendait toujours à des attaques. D’après Joseph Nduwimana, un habitant trouvé sur place dans le quartier Mirango II de cette zone, avant la prise de cette décision, c’était comme si ce quartier n’avait pas d’électricité. Très peu de gens pensaient à installer des lampes d’éclairage public.

« Les avenues, les rues de plusieurs quartiers étaient dans l’obscurité totale.», a-t-il ajouté.Selon Mme Hakizimana, l’installation des lampes d’éclairage public dans les ménages est d’une importance capitale du fait que les lieux bien éclairés font que les malfaiteurs manquent d’endroit où ils peuvent se cacher. Elle a fait savoir que depuis la prise de cette décision, des cas de vols, de viols et d’autres maux qui se faisaient en se cachant dans l’obscurité sont très réduits en zone Kamenge. Pour ceux qui n’ont pas encore installé les lampes d’éclairage public dans leurs ménages alors qu’ils ont l’électricité, elle a indiqué que des sanctions leur seront infligées dans les tous prochains jours.Il faut que toute la population de la mairie de Bujumbura réponde massivement à l’appel d’installation de ces lampes du fait que cela va pousser les malfaiteurs à manquer d’endroit où ils vont se cacher. Cela diminuera également les vols et d’autres maux qui se faisaient en se cachant derrière l’obscurité.

Julien Nzambimana

Ouvrir