Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE GATUBA> Quartier Muyande II

La sécurité est bonne, mais…

 

La sécurité est bonne dans le quartier Muyange II situé à Gatumba. Cependant elle est parfois perturbée par les ennemis de la  paix qui commettent des actes de vandalisme. En outre, quelques cas de choléra sont signalés dans la zone Gatumba.  

 

Même si la sécurité règne dans le quartier Muyange II en zone Gatumba, commune Mutimbuzi de la province de Bujumbura, il n’en demeure pas moins vrai  qu’elle est quelques fois perturbée  par des pécheurs  en eau trouble. Cela est sorti de la réunion que le chef du quartier Muyange II, Ambroise Ndikumana, a tenue en date du 1er Octobre 2019. Même si la sécurité règne dans le quartier Muyange II en zone Gatumba, commune Mutimbuzi de la province de Bujumbura, il n’en demeure pas moins vrai  qu’elle est quelques fois perturbée  par des pécheurs  en eau trouble. Cela est sorti de la réunion que le chef du quartier Muyange II, Ambroise Ndikumana, a tenue en date du 1er Octobre 2019. A en croire les propos de ce dernier, la sécurité n’est pas assurée à 100% dans la mesure où les cas de vol s’obsèrvent parfois dans son quartier. Et d’ajouter qu’en l’espace de deux semaines, on a enregistré trois cas de vol dans différents ménages. Il a toutefois précisé que cela ne veut pas dire que les comités mixtes de sécurité ne travaillent pas correctement.  Ils s’acquittent favorablement de leur tâche parce qu’ils sont régulièrement à l’œuvre. Il est dès lors question de renforcer la sécurité. C’est pour cette raison qu’il a demandé aux participants à cette réunion de veiller sur la sécurité étant donné que celle-ci est une affaire de tout le monde. Il a souligné que la sécurité doit nécessairement être renforcée en contrôlant les mouvements de va-et-vient de la population et en dénonçant  les personnes suspectes. Encore, faut-il que les cahiers de ménage soient bien tenus. Au sujet du développement, Ambroise Ndikumana a insisté sur le fait que la population de son ressort puisse s’atteler aux travaux de curage des caniveaux pour éviter que les eaux pluviales  n’emportent pas de maisons. Surtout que la saison de pluie s’est déjà annoncée.  Il n’a pas manqué de présenter le rapport relatif à la construction des dalots pour permettre la communication inter-quartiers.  Ce qui va faciliter aussi le passage des véhicules en roulant sans faire beaucoup de détours. Signalons que le devis a été estimé à 2 000 000 FBu. Notons qu’un des agents de la santé publique en zone Gatumba répondant au nom de Reagan Ngabirano a indiqué que cette entité n’est pas à l’abri de l’épidémie de choléra d’autant plus que neuf personnes en sont déjà victimes dont une avait rendu son âme.   Cet agent de santé a demandé à la population de veiller sur la propreté des lieux d’aisance et des aliments sans oublier le lavage des mains. 

Masta Shabani

Ouvrir