Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EIPSE> Prière d’action de grâce

Les habitants de Kanyosha sont invités à se laisser guider par Jésus

 

DSC 0553L’Eglise internationale de la puissance du Saint-Esprit (EIPSE) a organisé, du 6 au  8 septembre 2019, une prière d’action  de grâce  au  stade  Ecofo de Kanyosha.  Le Premier vice-président  de la République, Gaston Sindimwo a rehaussé de sa présence cette prière à sa troisième et dernière journée, le dimanche 8 septembre 2019.  Il  a invité les habitants de Kanyosha à s’aimer les uns les autres sans tenir compte de l’appartenance politique ou ethnique des uns et des autres et de se  laisser guider par  Jésus dans tout ce qu’ils font. 

 

Dans ses enseignements, le Premier vice-président  de la République a fait savoir qu’aujourd’hui,  la paix règne au Burundi parce que les Burundais ont connu Jésus-Christ, lui qui donne la paix. Il a ainsi invité les habitants de Kanyosha, en particulier, et de tout le pays, en général, d’être toujours à la recherche de cette paix pour que les élections prochaines se déroulent dans la paix et dans la sécurité totale. « Aimons-nous les uns les autres dans nos diversités», a dit M. Sindimwo.  Il a demandé aux membres et représentants des différents partis politiques  de toujours chercher et enseigner cette paix émanant  de Jésus-Christ,  propriétaire de la paix éternelle. En s’appuyant sur la parole de Dieu telle qu’elle est écrite dans la Bible dans Isaïe 45, il les a invités à suivre Jésus. «Quand Jésus sera devant vous et que vous le suivrez, vous aurez la paix du fait qu’il en est le propriétaire », a dit en substance  le Premier vice-président de la République. M. Sindimwo qui a aussi demandé aux pasteurs de toujours enseigner la paix et l’amour envers les autres. « S’il y a eu le manque de paix au Burundi, c’est qu’elle a manqué chez les pasteurs, c’est qu’elle a aussi manqué chez les prêtres et les scheiks », a-t-il poursuivi.  Il  a expliqué que si un jeune évolue au sein d’une Eglise  qui donne la paix, il donnera, lui aussi, la paix.Le Premier vice-président de la République a aussi remercié les organisateurs de ladite prière d’action de grâce d’être venus  enseigner la paix dans notre pays.   « Ils sont aussi nos témoins,  étant donné qu’il y a ceux qui disent  qu’il n’y a pas de paix au Burundi. Mais, ils sont venus des  Etats- Unis d’Amérique en paix, ils sont arrivés au Burundi en paix, ils sont en train d’enseigner en paix et je suis sûr qu’ils rentreront en paix», a ajouté M. Sindimwo. Il leur a ainsi demandé de revenir aussitôt qu’ils le souhaiteront.

Eric Sabumukama

Ouvrir