Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MUNICIPALITE DE BUJUMBURA> Encombrement autour du l’ex-marché de Bujumbura

Renforcement la sécurité à cet endroit

 

DSC 2099Actuellement, un encombrement s’observe autour de l’ex-marché de Bujumbura surtout  vers l’aile ouest. Pour passer à cet endroit, les passants sont obligés d’être plus attentifs  et plus vigilants. Les usagers de cette partie du centre ville demandent aux responsables des forces de sécurité d’y mettre un nombre suffisant de policiers.

 

Il est remarquable pour toute personne qui passe autour de l’ex-marché de la municipalité de Bujumbura qu’un encombrement inhabituel s’observe actuellement. Ce phénomène est remarquable vers l’aile ouest, le long de la route qui passe devant le Plaza et à l’entrée de la Régie nationale des postes. C’est le constat de la rédaction du journal « Le Renouveau » après avoir effectué une visite à cet endroit le mercredi 28 août 2019.La cause principale de cet encombrement à cet endroit précis de la ville est le commerce saisonnier du matériel scolaire qui se trouve de part et d’autre  de la route qui traverse cette place publique. Les vendeurs des cahiers et autres matériels scolaires se trouvent en face du kiosque le Plaza au moment où il y a d’autres qui vendent des sacoches suspendues sur les murs de la BCB, de la Régie nationale des postes et de l’Onatel.  En plus de cela, il y a beaucoup de vendeurs ambulants de différents produits comme les ceintures, les fruits et  légumes, etc. A cela s’ajoute le parking des bus de l’agence de voyage Memento. La situation commence à s’empirer à partir de 11 heures. Pour passer à cet endroit, les passants sont obligés d’être plus attentifs et vigilants pour éviter les coups des voleurs qui y circulent et qui profitent des bousculades. A une moindre distraction, il y a risque de perdre tout l’argent. C’est la raison pour laquelle les usagers de cet endroit demandent avec insistance aux responsables de la sécurité  d’y mettre beaucoup de policiers pour pouvoir traquer les voleurs  qui s’y trouvent et renforcer la sécurité à cet endroit.

 MARTIN  KARABAGEGA

Ouvrir