Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MDPHASG> Déclaration sur la journée internationale des peuples autochtones

Renforcer la coopération internationale pour résoudre les problèmes qu’ils rencontrent

DSC 0755Le ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre a sorti le jeudi 08 août 2019,  une déclaration à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des peuples autochtones. 

 

Dans cette déclaration, Félix Ngendabanyikwa, secrétaire permanent au ministère en charge des droits de la personne humaine a fait savoir qu’en 1994, l’Assemblée générale des Nations unies a décidé de faire du 9 août la Journée internationale des populations autochtones qui est célébrée chaque année. Le but de cette décision est de renforcer la coopération internationale pour résoudre les problèmes rencontrés par les populations autochtones dans des domaines tels que les droits de l’Homme, l’environnement, le développement, l’éducation et la santé.M. Ngendabanyikwa  a indiqué que le gouvernement du Burundi s’est engagé à assurer la promotion de tous les groupes sociaux dont les Batwa. C’est pour cela que des mesures ont été initiées pour relever certains défis rencontrés par cette communauté dans des domaines clés de la vie quotidienne. Les Batwa sont représentés à l’Assemblée nationale et au Sénat, à l’Assemblée de l’Afrique de l’est, à l’inspection générale de l’Etat, à la Commission nationale terre et autres biens, à la Commission vérité réconciliation et à la Commission de l’unité nationale et ailleurs. Le gouvernement du Burundi a déjà développé des projets pour faciliter une intégration effective des Batwa dans la société burundaise notamment  en appui agricole et en logement, en assistance médicale, en intégration du projet « Mera nkabandi », la régularisation des mariage chez les familles Batwa, etc.M. Ngendabanyikwa a fait savoir que tous les défis en matière de développement et d’intégration des Batwa ne sont pas levés mais le gouvernement ne ménagera aucun effort pour faciliter aux Batwa l’accès aux mêmes droits que tout autre citoyen burundais et l’accent sera mis sur l’éducation, clé du développement. M. Ngendabanyikwa a invité tous les Batwa à s’impliquer dans la recherche de leur développement en envoyant leurs enfants à l’école pour qu’ils puissent accéder à tous les avantages que procure la scolarisation. Il les a encouragés à intégrer davantage le système associatif et coopératif  avec la communauté burundaise pour parvenir au développement durable intégré. 

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir