Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CENTRE JEUNES KAMENGE> Ciblage des familles démunies

Les activités sont en cours

 

Dans un entretien accordé à la rédaction du quotidien Le Renouveau le jeudi 4 juillet 2019, le responsable du département Paix et réconciliation au Centre jeunes Kamenge,  Blaise Pascal  Nsabinganji  a fait savoir que  les animateurs du projet  Paix et réconciliation du Centre jeunes Kamenge en collaboration avec l’administration, ont lancé des activités de ciblage des familles les plus vulnérables depuis le 1er juin 2019 dans le but d’appuyer les travaux de construction des maisons. 

 

Selon M.Nsabinganji, ces activités préliminaires visent l’identification des familles en possession de  parcelles  mais ayant des difficultés de construction liées aux moyens financiers. Il a ainsi précisé que 43 familles sont déjà enregistrées cet été et que les activités de fabrication des briques sont déjà en cours dans 20 d’entre elles. «Nous devons d’abord nous assurer que la parcelle n’est pas en situation de conflits judiciaires pour éviter des pertes», a fait savoir M. Nsabinganji. Il a ajouté que les bénéficiaires des briques doivent d’abord assumer la responsabilité des activités de construction.   M. Nsabinganji a indiqué que pour toute famille considérée, le Centre jeunes Kamenge lui offre  gratuitement 2500 briques  fabriqués dans des travaux de développement communautaire par les élèves en vacances. Il a expliqué que ce nombre n’est pas pris par hasard car il convient pour dresser les murs d’une maison de deux chambres et salon.  A la question de savoir d’autres  interventions à part la fourniture des briques, M. Nsabinganji a fait savoir que vers les années 1998-2000, ce projet avait des financement variés, ce qui permettait au Centre jeunes Kamenge d’octroyer d’autres matériels de construction comme les tôles, les portes, les fenêtres, le fer à béton et autres  mais qu’actuellement  le Centre jeunes Kamenge dépourvu de financement dans ce projet ne peut pas couvrir toutes ces dépenses.M.  Nsabinganji n’a pas oublié de remercier l’administration pour sa parfaite collaboration grâce à laquelle le Centre jeunes Kamenge a pu compter des résultats positifs dans les années précédentes. En effet, a-t-il expliqué, plus de 90% des familles ciblées ont pu construire des maisons avec des briques fabriqués par les élèves sous l’encadrement du Centre jeunes. Il appelle ainsi les prochaines familles bénéficiaires de vouloir bien profiter favorablement les efforts fournis par le Centre jeune en collaboration avec l’administration surtout en évitant de vendre les briques offertes afin d’atteindre l’objectif mis en place.  

Fiacre Nimbona (stagiaire)

Ouvrir