Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ARCHIDIOCESE DE BUJUMBURA> Conférence-débat à l’occasion de la 53e journée mondiale des communications sociales

«L’Eglise catholique invite toute personne à la prise de conscience au regard de l’utilisation  de nouveaux moyens de communication sociale»

 

DSC02372 1Le Centre diocésain de communication (Cedicom) de l’archidiocèse de Bujumbura a organisé dans la municipalité de Bujumbura, une conférence-débat à l’occasion de la 53è journée mondiale des communications sociales, à l’intension des professionnels des médias, des professeurs et étudiants en communication, le dimanche 02 juin 2019. 

 

Selon le directeur du Cedicom, abbé Dieudonné Niyibizi, l’Eglise catholique invite tous les utilisateurs de nouvelles technologies de l’information à penser beaucoup plus à la constitution des communautés en passant des groupes technologiques à des groupes humains. «Nous avons tellement besoin de la chaleur humaine, de sa présence et du dialogue», a dit l’abbé Niyibizi. Comme l’a indiqué le directeur du Cedicom, il y a beaucoup d’inconvénients liés aux nouvelles technologies de l’information comme la chronophagie. Beaucoup de gens perdent du temps alors qu’ils en ont tellement besoin pour la production. Maintenant, la plupart des personnes ne savent pas distinguer le bien du mal, la vérité du mensonge. L’homme se noie dans le flux d’informations qui circulent et qui sont variées et rapides. C’est la raison pour laquelle l’Eglise catholique invite toute personne à la prise de conscience au regard de l’utilisation  de nouveaux moyens de communication sociale. Il faut savoir  communiquer paisiblement en utilisant les techniques actuelles de communication, a dit l’abbé Niyibizi.Selon le professeur Nicodème Bugwabari qui a développé le thème sur la lecture sociologique de la communication dans les groupes sociaux, les inconvénients de la communication dans les réseaux sociaux sont nombreux. Des personnes assises côte à côte ne causent pas à cause des réseaux sociaux qui les occupent. M.Bugwabari a invité les utilisateurs de la communication par des réseaux sociaux d’en faire un usage responsable parce que le doute méthodique est nécessaire. Même s’il y a des inconvénients, M.Bugwabari n’a pas oublié de signaler les avantages de la communication par le biais des réseaux sociaux. 

Martin Karabagega

Ouvrir