Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Orphelinat Le Bon Samaritain> Visite d’une délégation de l’église Zion temple celebration center

 « Il faut que les Burundais aient un cœur de générosité envers les veuves et les orphelins »

 

DSC 0254La représentante légale de l’orphelinat le Bon Samaritain de Buye en commune Mwumba de la province de Ngozi, Denise Nkurunziza, a reçu, le samedi 1er juin 2019, une délégation de l’église Zion Temple celebration center de Bujumbura, conduite par Bishop Laurent Mukwiza. Ils étaient venus pour visiter cet orphelinat et appuyer le projet de la Première dame d’élever les enfants orphelins.  

 

L’épouse du chef de l’Etat  a remercié cette délégation et toute l’église Zion Temple celebration centrer de Bujumbura pour la visite et pour les cadeaux. Selon la Première dame, ils sont les premiers, en tant que membres d’une église, à venir visiter cet orphelinat. « Nous somme très contente de cette visite car recevoir des visiteurs c’est une grande bénédiction ». D’après la Première dame, cette tâche d’élever les enfants orphelins n’est pas une tâche pour une seule personne mais cela devrait plutôt être une préoccupation pour tous les Burundais. Elle a vivement remercié l’église Zion Temple pour ce soutien car, selon elle, comme le souligne les Saintes Ecritures, la vraie église est celle qui se préoccupe des veuves et des orphelins. Selon Denise Nkurunziza, élever les enfants orphelins n’est pas une tâche facile car c’est entre 1 à 5 ans qu’ils tombent souvent malades et ont besoin de beaucoup de choses. « Mais quand les gens nous manifestent leur soutien, cela nous encourage beaucoup. Ce qui nous montre que nous ne sommes pas seuls à accomplir cette tâche et que pas mal de gens ont un cœur de compassion». D’après Bishop Mukwiza, ils étaient venus pour assister ces enfants orphelins élevés au sein de l’orphelinat le Bon Samaritain. Il a ainsi rendu grâce au Seigneur pour avoir donné à la Première dame le coeur de   s’occuper de ces enfants orphelins en tant que Burundi de demain. « Nous avons alors jugé bon, comme une église, de venir soutenir ces enfants parce que l’église vivante est une église qui supporte les orphelins et les veuves». Ainsi, cette délégation avait amené une aide  constituée de sucre, de savons, du lait France, de pampers, de biscuits, de jus, d’huile de palme, de caisses de limonade, etc. 

Astère Nduwamungu

Ouvrir