Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE NGOZI> Travaux de développement communautaire par le chef de l’Etat

« Les Burundais ont compris qu’ils doivent  compter sur leurs propres forces  sans attendre l’aide extérieure »

00011124Le président de  la République Pierre Nkurunziza a effectué les travaux de développement communautaire au centre de santé Gitwa de la commune Mwumba et à l’école fondamentale Mafuro en zone et commune Gashikanwa de la province de Ngozi, le lundi 06 mai 2019.

Au centre de santé Gitwa en zone Gatsinda de la commune Mwumba, les travaux consistaient à faire l’extension de ce centre de santé. Comme l’a indiqué l’administrateur de cette commune, Emmanuel Ndayizeye, la population va tirer un grand avantage de cette extension. Auparavant, il n’y avait qu’un seul bâtiment, mais l’extension consiste à construire  la maternité, l’hébergement  et les homes pour le personnel de ce centre de santé.Ce centre de santé se trouve à quelques kilomètres de la rivière Kanyaru sur la frontière rwandaise. La population de cette localité faisait 12 km pour arriver à l’ancien centre de santé de Gatsinda.  Mais pour le moment, la population va faire moins de 6 km pour arriver au centre de santé, a dit M. Ndayizeye.Le chef de l’Etat s’est également joint à la population de la zone et commune Gashikanwa  dans les travaux de construction de l’école fondamentale Mafuro qui comprend 6 salles de classe et un bloc administratif.

Les travaux consistaient à mélanger le ciment et le gravier destinés au pavement de 2 salles de classe parmi les six. Cette école fondamentale est en train d’être construite grâce aux efforts de la population. La présidence de la République leur a octroyé des tôles. Comme l’a signifié l’administrateur de cette commune, cette école est une œuvre communale qui sera présentée au cours de la célébration du 57è anniversaire de l’indépendance du Burundi. Partout, une foule de gens était présente aux travaux de développement communautaire; ce qui montre que les Burundais ont compris qu’ils doivent compter sur leurs propres forces sans attendre l’aide extérieure.
Martin  Karabagega

Ouvrir