Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EMUBU> Retraite des couples mariés de la paroisse Rohero

Sous le thème « La famille stable en Christ, pilier de l’Eglise et de la nation »

0000000aa9Le samedi 4 mai 2019, sous le haut patronage de la Première dame du pays, l’Eglise méthodiste unie du Burundi, a organisé le lancement d’une retraite de deux jours, à l’endroit des couples mariés de la paroisse Rohero. Il leur a été demandé par la Première dame de demeurer des hommes et des femmes de confiance et de rester dans la communion avec Dieu. Ainsi, ils connaitront une bonne fin.


Dans ses enseignements, la Première dame du pays, Denise Nkurunziza, s’est appuyée sur les Saintes écritures se trouvant dans Genèse 9, 11-17 sur l’Alliance de Dieu et Abraham et 17, 1-14 concernant l’Alliance entre Dieu et Noé après le déluge ; celles se trouvant dans Mathieu 19, versets 4 et 6 à propos de l’union dans le mariage, ainsi que 1 Corinthiens 7, 10-11 (contre le divorce), pour leur parler du pouvoir de l’alliance. L’épouse du chef de l’Etat a d’abord rappelé que l’alliance est une entente entre deux personnes ou plus. Et d’ajouter que dans l’histoire, Dieu a  conclu beaucoup d’alliances avec l’humanité. « Après le déluge, l’offrande de Noé a beaucoup plu à Dieu et l’a poussé à faire une alliance éternelle avec la race humaine. Dieu a juré qu’il n’exterminera plus les êtres vivants par l’eau », a-t-elle prophétisé. Elle a ajouté que tous ceux qui écoutent et exécutent la Parole de Dieu ont une grande renommée de génération en génération. Elle leur a demandé de ne jamais oublier les bienfaits du Seigneur et de veiller à rester dans la communion avec Dieu car en rompant le pacte d’alliance, on se sépare de Dieu.Denise Nkurunziza, a fait savoir à ces couples en retraite que chaque alliance doit être accompagnée par un signe, qu’elle doit être fondée sur les clauses et que les parties liées par la convention ou l’alliance doivent respecter et exécuter ces clauses. « Pour cela, a dit la Première dame, pour qu’une alliance soit respectée, il faut la confiance de toutes les parties. Car un traître est toujours tourmenté, ne peut rien faire de bon, il est loin de Dieu et il a une fin douloureuse». Elle s’est plainte que beaucoup de chrétiens du temps présent ignorent que l’alliance qu’ils ont faite avec le Créateur les a liés pour toujours.  

Le mariage, une des plus importantes alliances

Revenant sur le thème de la retraite, révérende Pasteur Denise Nkurunziza, a indiqué que le mariage constitue la plus grande et importante des alliances. Pour elle, les anneaux que les mariés portent constituent un signe d’amour entre l’homme et la femme. Comme cet anneau est fermé, l’amour entre les mariés devrait être fermé et n’offrir de porte d’entrée aux tiers. D’où, a-t-elle conseillé, ils doivent vivre la confiance et la compassion mutuelles et se respecter. Elle a demandé à tous ceux qui ne portent pas d’alliance de les chercher et de les porter car elles les protègeront dans certaines circonstances.Denise Nkurunziza a rappelé que dans le mariage, il y a beaucoup d’avantages. On gagne une compagnie, on a de nouveaux amis, la protection par les anges de Dieu et il y a la stabilité dans toute famille qui vit les commandements de Dieu. Elle n’a pas manqué de rappeler que le foyer est un projet de Dieu et que tout projet de Dieu est toujours combattu par Satan. D’où il faut veiller à sa stabilité jour et nuit.Malgré cette bonne initiative des couples mariés de l’Eglise méthodiste unie du Burundi, Denise Nkurunziza s’est indignée qu’aujourd’hui, dans la maison de Dieu, beaucoup de péchés s’y commettent et que l’adultère a envahi tous ceux qui se disent serviteurs de Dieu. Elle les a suppliés de veiller dans la prière pour ne pas tomber dans ces péchés ignobles.

 Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir