Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Solidarite> L’esprit de solidarité dans les milieux semi-urbains

Les actes d’entraide soulagent  dans les moments difficiles

Dans les milieux semi-urbains, tous les habitants se connaissent et vivent presque dans les mêmes  conditions et, souvent, ils sont caractérisés par un esprit de solidarité. Mais, des cas de petits accrochages ne manquent pas, étant donné qu’ils vivent dans un petit espace.

Un milieu est semi-urbanisé s’il se présente sous forme de ville semi-développée. Et les habitants de ce milieu se connaissent tous, étant donné qu’ils vivent dans un petit endroit. Ce sont les propos de K.B. qui a parlé des avantages de vivre dans un milieu semi-urbain. Elle a fait savoir que si l’un des habitants de ce milieu a des ennuis, les autres habitants lui viennent au secours comme s’ils étaient membres de la même famille. Elle a précisé que les  actes d’entraide sont très importants car ils soulagent lorsqu’un individu se trouve dans un moment de difficulté.  Car, la personne  sent qu’il y a encore de l’espoir malgré les moments qu’elle traverse.  Elle a souligné qu’elle a passé un bon moment étant hospitalisé et  les voisins se sont occupés de ses enfants comme s’ils étaient les leurs. Aussi, elle a dit qu’ils ont collecté une somme d’argent pour l’aider.  Cependant comme il y a des avantages de vivre dans un milieu semi-urbain, des inconvénients ne manquent pas non plus. Notre interlocutrice a précisé que les problèmes s’observent souvent lorsqu’il y a des accrochages entre les habitants de ce milieu. Aussi, elle a précisé qu’il y a des cas de jalousie qui peuvent surgir. Dans ce cas, des cas d’accrochage s’observent parmi les habitants de ce milieu. Selon K. B., le problème pour les habitants qui vivent ensemble est que chacun prend son coté lorsqu’il y a une mesentente qui surgit. Pour dire qu’il est difficile de résoudre un problème du fait qu’un conflit entre personnes devient une affaire de tout  le monde. Notre interlocutrice a conclu en disant que même s’il y a certaines rumeurs et de petits accrochages parmi les habitants du milieu semi-urbain, les avantages sont supérieurs à ces inconvénients. Car, personne ne vit dans l’isolement et le développement est possible, étant donné que les uns stimulent les autres.

Fides Ndereyimana

Ouvrir